Les étagères intelligentes de Wiseye à la rescousse des distributeurs

Les WiseShelf permettent aux retailers de savoir quand ils doivent remplir leurs gondoles et d'analyser le comportement des clients dans les rayons.

De longs plans horizontaux plastifiés, disposés les uns au-dessus des autres. Les rayonnages de WiseShelf, l'étagère intelligente de Wiseye, ont l'air tout ce qu'il y a de plus ordinaire. Mais la start-up israélienne a intégré à ce meuble des capteurs de luminosité. Un petit plus qui résout plusieurs problèmes qui se posent en boutique pour les distributeurs.

"Ils n'ont pas assez d'employés dans leurs magasins pour vérifier en permanence que leurs gondoles sont remplies. Nos capteurs le vérifient à leur place : lorsque l'étagère 4 de l'allée 1 n'est plus chargée de paquets de céréales, la lumière se pose sur les détecteurs. WiseShelf envoie alors une alerte au chef du rayon, via une application mobile dédiée, pour qu'il fasse le nécessaire", explique Oron Branitzky, président du conseil d'administration de cette jeune pousse créée en 2015. Les retailers peuvent programmer la solution à leur guise, pour qu'elle avertisse le manager lorsque l'étagère n'est pleine qu'à 10, 15, 25%...

Publicis s'apprête à investir 200 000 euros dans Wiseye

Wiseye vise un marché fertile : les distributeurs perdent en moyenne 200 milliards de dollars par an dans le monde à cause de ce problème de remplissage des gondoles, estime la start-up. "Notre produit répond directement à ce besoin. Nous devrions réaliser 100 millions de dollars de chiffre d'affaires d'ici 5 ans", espère le président.

Le potentiel de la jeune pousse n'a pas échappé à Publicis, qui va la financer à hauteur de 200 000 euros d'ici fin 2016. Pour ses 90 ans, le géant de la publicité a organisé un concours baptisé Publicis 90, visant à sélectionner 90 start-up prometteuses. "Nous avons reçu plus de 3 500 candidatures venues du monde entier, 300 jeunes pousses étaient sur notre short list. Wiseye a reçu le troisième prix", détaille Maxime Baffert, organisateur de Publicis 90 et directeur général de Proximedia, filiale de Publicis spécialisée dans la communication digitale des TPE et des PME.

Les distributeurs ne sont pas les seuls à être intéressés par les WiseShelf. Ces meubles innovants peuvent aussi être un outil précieux pour les fournisseurs, qui perdent 100% du chiffre d'affaires qu'ils auraient réalisé sur une vente lorsque leur produit n'est pas à sa place, en rayon. (Certains consommateurs se rabattent dans ces cas-là sur une autre marchandise équivalente. Le retailer ne perd donc pas forcément tout, il gagne même parfois au change). De nouveaux clients potentiels pour Wiseye.

"Wiseye vise les 100 millions de dollars de chiffre d'affaires d'ici cinq ans"

Les capteurs de présence permettent également d'analyser le comportement de la clientèle dans les rayons et de savoir quand quelqu'un saisit un produit avant de le reposer. Grâce à ces calculs de "taux de conversion en rayon", les grandes surfaces par exemple peuvent réorganiser la disposition des produits dans les étagères, faire des tests pour savoir quel aménagement est le plus efficace…

Les WiseShelf sont également équipées de leds, positionnées en bordure de l'étagère. Visibles pour les personnes qui passent à côté des rayons elles émettent deux couleurs de lumière différentes. Les fournisseurs négocient avec les distributeurs pour avoir une certaine présence en rayon. Coca-Cola aura par exemple réservé 1,5 mètre dans les rayonnages d'une grande surface et Pepsy un mètre seulement. "Lorsque les salariés du distributeur remplissent les rayons, ils ont souvent du mal à estimer ces distances avec précision. Nos étagères peuvent éclairer d'une couleur l'espace réservé à Pepsy et de l'autre celle de Coca-Cola. Fin du problème", résume Oron Branitzky.

400 WiseShelf sont déployées à ce jour

Prochainement, ce système de leds permettra également aux retailers de rendre leur système de click and collect plus efficace. "En moyenne, les employés de grandes surfaces mettent 45 à 50 minutes pour réunir tous les produits d'une commande et les empaqueter. Nous allons installer sur nos étagères des beacons qui communiqueront avec les smartphones des collaborateurs. Lorsqu'ils passeront à proximité d'une étagère comportant l'un des produit de leur liste, les leds se mettront à clignoter", développe le patron. Ce système sera opérationnel au premier trimestre 2017.

Wiseye teste son système avec la chaîne de pharmacies israélienne Superform. 400 WiseShelf sont à ce jour déployées. L'entreprise négocie actuellement avec les géants tricolores de la distribution Carrefour, Auchan ou encore Leclerc et compte installer ses étagères en France en 2017.

 

 

IoT / Retail