Au Vieux Campeur, l'anti Décathlon Des implantations dans des villes stratégiques

un des 25 magasins parisiens du vieux campeur.
Un des 25 magasins parisiens du Vieux Campeur. © Au Vieux Campeur

Au Vieux Campeur compte 34 boutiques en France, dont... 26 à Paris. Les magasins historiques sont éparpillés dans le Quartier Latin. "Quand Hausmann a redessiné Paris, il n'a pas pensé à nous", plaisante Jacques-Yves de Rorthays.

Rue des écoles, on trouve ainsi tout le matériel pour l'alpinisme, la neige, l'escalade, le canyoning. Tournez à droite pour les gants, moufles et bonnets. Une fois à gauche pour le canoë-kayak et la chasse sous-marine. Mais pas question de déménager dans un lieu plus grand : "C'est notre quartier historique, les clients y sont attachés", affirme Jacques-Yves de Rorthays.

En Province, Au Vieux Campeur possède huit magasins : soit dans des grandes villes, soit dans des villes à fort potentiel pour la montagne. La deuxième plus grande boutique après Lyon se trouve ainsi à Sallanches, sur la route de Chamonix.

Seule exception : Strasbourg, mais la ville attire une clientèle aisée et réalise de grosses ventes sur l'habillement hiver (bottes fourrées, bonnets...)

Ouverture à la plongée

L'international ? "Je suis trop vieux pour ça"

Aucune nouvelle ouverture n'est prévue prochainement, mais l'enseigne compte mener une incursion dans le nautisme et la plongée à Marseille, dont la surface de vente va être doublée. "Si cela fonctionne, on pourrait peut-être ouvrir à Nantes", suggère Jacques-Yves de Rorthays.

Et l'international ? "Je suis trop vieux pour ça", sourit-il. "En plus je ne parle que français". Mais il espère bien que ses deux fils, Ludovic et Aymeric, prendront cette direction dans quelques années quand ils lui succèderont.

Autour du même sujet