Multiloc : le nouveau dispositif parisien en faveur des classes moyennes

Si Paris vient d’être élue la troisième ville la plus attractive du monde selon le rapport GPCI annuel rendu par l'Institut des stratégies urbaines de la Fondation Mori Memorial, force est de constater que s’y loger peut être un véritable casse-tête. Pour faciliter l’accès au logement à Paris, la maire de Paris, Anne Hidalgo, a mis en place le dispositif Multiloc, permettant la mise en location de logements à un prix 20% inférieur à celui du marché.

Pourquoi un tel dispositif ?
Enormément de demandes pour trop peu d’offres : difficile donc de trouver un logement à louer à Paris à un prix raisonnable. Pourtant, selon la maire de Paris, 40 000 logements privés sont vacants depuis plus de 6 mois. En effet, en raison des règles de mise aux normes à respecter pour louer un logement et du coût des travaux à effectuer, beaucoup de propriétaires renonceraient à mettre en location leur bien immobilier. Sur la base de ce constat, la mairie de Paris a créé un nouveau dispositif, consistant en une aide financière, pour inciter ces propriétaires à remettre leurs biens en location à un prix inférieur à celui du marché.

En quoi consiste le dispositif Multiloc ?
Ce dispositif concerne les logements situés à Paris, loués meublés ou non meublés, vacants depuis au moins un mois et d’une superficie supérieure à 14 mètres carrés. Ils doivent également respecter des critères de décence.
Les propriétaires participant à ce dispositif recevront en premier lieu une prime d’entrée de 2 000 euros, puis bénéficieront de diverses aides, notamment d’une aide financière pour la réalisation des travaux si le logement doit être remis en état, ainsi que d'une prime d’embellissement en fonction de la classe énergétique du logement.
Cette aide pourra aller de 2 000 à 10 000 euros pour les logements vacants depuis plus de six mois et nécessitant d’importants travaux de rénovation. Les cotisations au titre de la garantie des risques locatifs (la "garantie loyers impayés") seront également prises en charge à hauteur de 400 euros.
En contrepartie, le propriétaire accepte de louer son logement à un loyer inférieur d’au moins 20% au loyer médian du quartier.
Quant aux agences immobilières, elles recevront une prime de 1 000 euros pour tout nouvel appartement soumis à ce dispositif, et 1 200 euros s’il s’agit d’un logement vacant depuis plus de six mois.

Comment bénéficier du dispositif Multiloc ?
Pour pouvoir profiter de ces avantages, le propriétaire doit donner mandat pour trois ans à une agence immobilière adhérente au dispositif "Multiloc" : il devra donc nécessairement passer par une agence pour louer son bien.
De plus, l’engagement de trois ans est obligatoire : le propriétaire qui mettra fin au mandat avant la fin des trois ans devra rembourser l’intégralité des primes et financements qu’il aura reçus en vertu du dispositif.
Quant au locataire, il devra simplement, pour en bénéficier, justifier de revenus situés sous les plafonds du logement intermédiaire (PLI), mais le bail signé sera un bail de droit commun.

Quels résultats attendus pour Multiloc ?
Le premier partenariat Multiloc a été signé le vendredi 16 octobre 2015 avec une agence parisienne. Multiloc s’adresse principalement aux classes moyennes, ne pouvant bénéficier de logements sociaux, qui pourront ainsi profiter de logements à des prix abordables à Paris.
Si ce dispositif ne produira vraisemblablement pas de résultats à la hauteur de ceux espérés pour le dispositif d’encadrement des loyers, il devrait néanmoins enrichir l’offre de logements à des prix accessibles à Paris.
Reste à savoir comment le dispositif s’inscrira dans la durée : passés les 3 ans d’engagement et une fois les travaux effectués, mis à part la prime de 1 000 euros prévue en cas de renouvellement du mandat, les bailleurs n’auront plus d’intérêt à louer leur logement à un prix inférieur à celui du marché.

Revenus / Loyer