Les néo-banques pullulent mais se cherchent encore

Qu'elles soient des filiales de banques ou des start-up ne possédant pas toujours l'agrément bancaire, les néo-banques sont de plus en plus nombreuses. Leur modèle, pourtant, est loin d'être fixé.

Le secteur des néo-banques est de plus en plus nébuleux. Les premiers modèles de ces banques "mobile-first" ou "mobile-only", qui mettent l'accent sur l'expérience client et sur les services non bancaires destinés à aider les utilisateurs dans leur quotidien, sont nés il y a un peu moins d'une dizaine d'années. Sont même considérées comme néo-banques certaines banques en ligne lancées dans les années 2000 par des acteurs traditionnels et qui ont depuis opéré un virage total sur le mobile et les services innovants. Surtout, depuis deux ou trois ans, des projets de start-up partant de zéro pour réinventer la banque se multiplient, notamment en Europe. La plupart sont encore en cours de lancement.

Les modèles et stratégies des néo-banques sont multiples. Certaines sont issues de groupes bancaires déjà existants, comme GoBank aux Etats-Unis, filiale de Green Dot Bank, ou HelloBank en France, créée par BNP Paribas.  D'autres –et elles sont de plus en plus nombreuses- sont des start-up qui choisissent de s'allier avec des acteurs traditionnels et d'agir en tant qu'établissement de paiement. Enfin, des jeunes pousses ambitieuses, comme Atom Bank au Royaume-Uni (166 millions d'euros levés), lèvent des fonds considérables pour obtenir l'agrément bancaire et devenir une néo-banque à part entière, et non pas seulement une interface qui se superpose aux acteurs existants.

Inventaire des principales néo-banques (la liste n'est pas exhaustive)
Nom Pays Date de création Date de lancement Agrément bancaire Fonds levés (en millions de dollars) Pays disponibles
Anytime Belgique 2012 Juin 2014 En cours d'agrément d'établissement de monnaie électronique en Belgique. 5,5 (closing pour la fin du mois) France et Belgique, Europe du sud courant 2017
Atom Bank Royaume-Uni 2014 Avril 2016 pour les pré-inscrits. Ouverture à tous au Royaume-Uni en octobre Oui. 166 Royaume-Uni
BankMobile Etats-Unis 2014 Janvier 2015 Oui, filiale de Customers bank - Etats-Unis
Dreams Suède 2014 Avril 2016 Non, a demandé un agrément pour faire du crédit à la consommation. 3,3 Suède
Hellobank France 2013 2013 Oui, filiale de BNP Paribas. - Allemagne, Autriche , Belgique, France, Italie
Koho Canada 2014 Version béta. Lancement Q4 2016 Non. Partenariat avec Peoples Trust. 2,6 Canada
Lunar Way Danemark Août 2015 Mars 2016 Non. Partenariat avec des banques dans chacun des marchés. NC Danemark, et bientôt Suède et Norvège
Monzo Royaume-Uni Février 2015 Novembre 2015 (béta) Oui mais avec des restrictions, que Monzo cherche à lever. 10 Royaume-Uni
Morning France Avril 2013 Octobre 2016 Pas établissement de crédit, mais établissement de paiement agréé par l'ACPR. 5,8 France
Moven Etats-Unis 2011 Non. Partenaires bancaires. 24,41 Etats-Unis avec CBW, Canada avec TD, Nouvelle-Zélande avec WestPAC
Number26 Allemagne 2013 2015 Oui, agrément bancaire obtenu en Allemagne en juillet 2016 . (avant, partenariat avec Wirecard). 53 Allemagne, Autriche, France, Italie, Espagne, Irlande, Grèce et Slovaquie
Revolut Royaume-Uni Juillet 2015 Décembre 2016 Non. Revolut n'effectue pas de transactions et ne garde pas l'argent des utilisateurs. Partenariat avec Paysafe Financial Services pour gérer les paiements. 14,5 Royaume-Uni
Simple Etats-Unis 2009 Juillet 2012 Partenariat avec The Bancorp Bank puis rachat en février 2014 par BBVA. Tous les comptes seront progressivement migrés vers la branche américaine de BBVA. 15,3 Etats-Unis
Soon France Juin 2013 Janvier 2014 Oui, filiale d'AXA. - France
Starling Bank Royaume-Uni 2014 Printemps 2017 Oui. 70 Royaume-Uni
Tandem Royaume-Uni 2013 Béta, lancement fin 2016 Oui. 34,8 Royaume-Uni en test fermés
Tangerine Bank Canada 1997   Oui, anciennement ING Direct Canada, racheté en 2012 par la banque canadienne Scotiabank.   Canada
Varo Money Etats-Unis Octobre 2015 Version béta. Non, partenariat avec The Bancorp pour les activités de dépôt. 27 Etats-Unis

La plupart comptent se monétiser grâce aux commissions d'interchange et surtout sur les crédits ou découverts. Mais d'autres, qui ne possèdent pas l'agrément bancaire et ne peuvent pas proposer de prêts, misent sur des services plus personnalisés, comme Revolut dont le cœur de métier repose sur les paiements à l'international. Un bon moyen d'enregistrer une marge plus importante que sur les produits habituels.

Les nouveaux entrants plébiscitent la stratégie de "hub fintech", qui consiste à agréger les meilleurs services de start-up fintech pour proposer aux clients du "Baas", Banking as a Service. L'allemand Number26 a ainsi noué un partenariat avec Transferwise pour les transferts d'argent à l'étranger, Moven avec CommonBond pour le prêt en ligne… Mais ces modèles sont encore loin d'avoir prouvé leur rentabilité.

Fonctionnalités, business model et résultats des principales néo-banques
Nom Business model Fonctionnalités Résultats, rentabilité ? Nombre de clients
Anytime Freemium. Compte alternatif aux banques à destination des particuliers et des pros, carte bancaire à débit immédiat + solutions d'encaissements (offline + Online), outils de réconciliation connectés aux principaux logiciels comptables du marché, outil de gestion de note de frais avec carte bancaire associée, outil de gestion de paiement de factures par email...  A l'équilibre depuis juin 2016 100 000, objectif un million de clients européens en 2020
Atom Bank Prêt aux PME, comptes d'épargne, et bientôt d'autres produits financiers. Application mobile totalement personnalisable, authentification biométrique, ouverture rapide de compte, service client permanent, produits d'épargne à taux fixe intéressants (avec d'autre produits bancaires à terme). Rentable dans les trois ans. 40 000 utilisateurs pré-inscrits.
BankMobile Commissions d'interchange principalement. Mobile-first, comptes bancaires gratuits, crédits, comptes-joints, accès à 55 000 ATM sans frais dans le pays, épargne… CA de 60 millions de dollars en 2016 Plus de deux millions
Dreams Gamme de produits bancaires. Outils de planification d'épargne, Save, lancé en avril. Produits d'épargne dans quelques mois et cartes bancaires en 2017. NC NC
Hellobank Gamme de produits larges de BNP Paribas Mobile-first, crowdlending et crowdfunding avec hellocrowd, présence sur les montres connectées, dépôt et retrait en agence, catégorisation des dépenses et recettes, call center… NC 2,4 millions à fin 2015
Koho Commissions d'interchange et produits financiers secondaires. Conseils sur les dépenses, épargne automatisée, catégorisation des dépenses, updates des dépenses en temps-réel… NC NC
Lunar Way Abonnements et prêts. Lunar Way mise sur l'expérience utilisateur à la Snapchat et non un menu traditionnel NC NC
Monzo Les comptes courants seront lancés en 2017 avec le full agrément bancaire, et Monzo se monétisera sur les découverts (overdraft lending). Carte prépayée Mastercard qui fonctionne avec l'appli. Vont lancer une API pour lier des services financiers additionnels. Pas de CA pour l'instant, pas avant 2017 45 000 sur la béta
Morning Offre freemium pour les particuliers et à la commission pour les professionnels. Autonomie, transparence, pragmatisme, usages du cobanking (paiement entre particulier, service à la personne, cagnotte en ligne), fonctionnalité de partage des dépenses. Rentabilité prévue pour 2019 70 000 particuliers et 400 professionnels
Moven Commission sur la carte bancaire. Par ailleurs, hors des Etats-Unis, Moven vend sa plateforme Saas aux banques. Application mobile, carte bancaire et paiement sans contact, conseils de gestion de budget en temps réel. NC NC
Number26 Les services additionnels comme les transferts d'argent à l'international ou le découvert autorisé sont payants. Souscription en huit minutes, transferts d'argent en temps réel, paiement en magasin… Rentabilité prévue dans les deux prochaines années. Plus de 200 000
Revolut Revolut se monétise sur la commission prélevée par Mastercard aux marchands, qui lui est reversée en partie, et bientôt par des services additionnels : comptes entreprises pour gérer les dépenses à l'international et voyages d'affaires et fonctionnalités pour les particuliers. Revolut permet de gérer son argent dans différentes monnaies dans le monde.  Revolut compte être rentable en 2017 avec le lancement des comptes entreprises et des services additionnels pour les particuliers 360 000
Simple Simple reçoit une commission sur les frais interchanges et les intérêts sur les prêts prélevés par sa banque partenaire. Carte et compte bancaire, outils d'épargne, conseillers joignables sur l'appli et les réseaux sociaux, pas de commissions sur les découverts… NC NC
Soon Encore en mode "lab", pas de monétisation. 100% mobile, carte bancaire gratuite,  timeline, reste à dépenser, catégorisation et géolocalisation des dépenses, gestion des budgets et projets… NC 24 000
Starling Bank Commission interchange et crédits. N'offrira pas énormément de produits mais donnera accès à une marketplace de services financiers. Les utilisateurs auront la main sur leurs données et recevront des conseils sur leurs dépenses. - -
Tandem NC Outils destinés à analyser les dépenses et à aider à économiser sur tous les segments (abonnement téléphonique, carte bancaire, factures d'électricité…). - -
Tangerine Bank Comptes d'épargne, carte de crédit. Banque en ligne qui met l'accent sur le mobile, outils de dépenses, chat sécurisé pour faire des transactions, authentification biométrique par la voix et l'oeil…   2 millions
Varo Money Prêts. Compte courant, épargne et prêts. Chatbot avec des conseils personnalisés de dépenses pour les clients grâce à l'intelligence artificielle. - -

Et aussi :

 

Fintech / Néo-banque