Les victimes de Madoff témoignent "Nous avons demandé une aide financière pour la scolarité de notre fille"

« Cher juge Chin, (...)

Notre fille est en première année universitaire. Depuis que nos comptes Madoff n'existent plus, elle occupe deux emplois tout en poursuivant ses études à temps plein. Le stress et l'inquiétude liée à la situation financière de sa famille et à la santé de ses parents l'ont dévastée. Nous n'avons aucune idée de la manière dont nous allons continuer à payer sa faculté.

Immédiatement après avoir appris l'existence de la chaîne de Ponzi, nous avons rempli les papiers pour une aide financière à la scolarité de notre fille. Mais nous avons été informés que nous n'étions éligibles à aucune aide. Notre seul espoir désormais serait de contracter des emprunts. Cependant, dans cet environnement financier, et sans garantie de récupérer notre argent, cela s'avère impossible. (...)

"Notre seul espoir désormais serait de contracter des emprunts"

Votre honneur, s'il vous plaît, comprenez que nous, investisseurs, avons été punis par le crime de Madoff. Nous avons été dévastés par l'incapacité de la SEC à découvrir la fraude et par les continuelles approbations qui lui ont été accordées pendant ses décennies de crimes.

Carla R. Hirschhorn »

Bernard Madoff