Constructions neuves de logement : nouveau bond en mars

Constructions neuves de logement : nouveau bond en mars En mars 2017, le cumul des mises en chantier sur 12 mois progresse de plus de 15% par rapport à mars 2016, à 393 400 unités, un niveau qui n'avait plus été atteint depuis octobre 2010 (395 900).

Les constructions neuves de logements en France (Dom inclus, sauf Mayotte pour lequel les chiffres ne sont pas disponibles) progressent de 15,47% sur un an en mars 2017, après +13,49% en février. Les plus fortes hausses sur un an sont à mettre à l'actif des logements collectifs (+19,29% par rapport à mars 2016 en cumul sur douze mois). A l'inverse, les mises en chantier d'habitations individuelles groupées enregistrent une augmentation de +5,31% "seulement" sur un an.

© JDN

Le graphique ci-dessus représente l'évolution du nombre de logements commencés en France, cumulé sur douze mois. Les données sont publiées par le Ministère de l'Ecologie, du Développement durable et de l'Energie (MEDDE).

Ce dernier a opéré un changement de mode de calcul début 2015 pour suivre l'évolution des mises en chantier. Désormais, ce sont les "estimations en date réelle", qui "comptabilisent l'ouverture du chantier à sa date réelle d'évènement", qui sont prises en compte alors que le système déclaratif prévalait jusqu'alors.

Le changement de méthode avait porté ses fruits en nombre absolu : avec cette réévaluation, on était passé de 298 000 logements commencés en 2014 à près de 355 000. Mais ce n'était que justice, d'après le ministère : la collecte des déclarations d'ouverture de chantier s'est dégradée au fil du temps, estime-t-il, notamment depuis la réforme du droit des sols d'octobre 2007. D'où un nombre important de projets pour lesquels aucune information concernant une mise en chantier ou un abandon n'était disponible.

Super isolants, écologiques ou régulateurs de température, ces matériaux vont révolutionner l'architecture. © BetR-blok

 Tous les indicateurs économiques

Indicateur économique