La CMU : 6 milliards € par an

Une partie de la CMU est financé par des taxes sur le tabac et les alcools, mais aussi par des contributions de l'Etat. © Keith Brofsky / Photodisc / Thinkstock

Créée il y a dix ans, la couverture maladie universelle (CMU) permet l'accès aux soins à des personnes à faibles ressources. Dans l'impossibilité de cotiser au régime général, c'est l'Etat qui couvre leurs dépenses de santé, dans les mêmes conditions qu'un assuré social normal. Aujourd'hui, la CMU de base couvrirait 1,5 million de personnes, d'après le fonds qui gère cette prestation. Mais impossible de connaître le montant total exacts des prestations de cette couverture. Ni la sécurité sociale, ni le fonds CMU ne révèle le budget qu'elle nécessite. D'après le très libéral think thank Ifrap, son coût avoisinerait les 6 milliards d'euros par an. On parle là toujours de la CMU de base.

En revanche, des chiffres très officiels battent en brèche certaines idées reçues. Les dépenses des bénéficiaires de la complémentaire santé de la CMU (qui bénéficie, elle, à 4,5 millions de personnes) sont voisines de celles des autres assurés. Elles s'élèvent à 415 euros par bénéficiaire et par an.