Le business des sociétés et agents de recouvrement de créances

un exemple de lettre de recouvrement.
Un exemple de lettre de recouvrement. © DR / JDN

"Mise en demeure de payer." "L'intégralité de votre compte se trouve désormais exigible." "Evitez les désagréments d'une procédure contentieuse." Régulièrement ces courriers au ton plus que menaçant atterrissent dans les boites aux lettres des Français. Parfois plusieurs fois dans la même semaine et pas forcément adressés à d'incurables mauvais payeurs. Qui se cache derrière ces lettres ? Le plus souvent des sociétés de recouvrement, parfois des huissiers. Qui les emploient et comment travaillent-ils ? Le temps des mauvaises pratiques est-il révolu comme ils l'assurent ? La loi protège-t-elle vraiment des abus ? Réponses dans ce dossier.