BTP : 700 chantiers démarrés mais l'argent arrive au compte goutte

le chantier de modernisation de la ligne ferroviaire nantes- pornic- saint
Le chantier de modernisation de la ligne ferroviaire Nantes- Pornic- Saint Gilles Croix de Vie. © Ministère de la Relance

 Le principe : 920 M€ dont 499 M€ dès 2009 pour financer des travaux d'infrastructures de transport. Dans le détail, 450 M€ pour la route, 250 pour le fer, 100 pour le fluvial et 50 pour les ports.

 Ce qui marche : le plan de relance a permis de débloquer ou d'accélérer bon nombre de chantiers. Outre des petits travaux routiers symboliques, c'est particulièrement vrai pour le fer : le tram-train de Mulhouse a reçu 8,5 M€ et le bouchon ferroviaire de Bordeaux, 26,8. Au port du Havre, les travaux sont en cours pour un montant de 7,5 M€; dans le Languedoc-Roussillon et en Lorraine, de nouveaux tronçons de route sont en train d'être aménagés.

 Ce qui ne marche pas : l'argent promis tarde à arriver. Sur les 499 M€ débloqués pour l'année 2009, 276 M€ étaient affectés en juin et seulement 194 M€ réellement injectés.