Carte : les écoles des grands patrons français

Ecoles des patrons Ena, Hec, Polytechnique mais aussi Janson-de-Sailly ou Louis-le-Grand... Découvrez les 137 établissements recensés sur le CV des dirigeants du SBF 120.

 

 
Zoomez grâce aux boutons + et - ou affichez la carte dans une plus grande fenêtre
Cliquez sur les repères pour afficher les détails. En vert : écoles primaires. En orange : collèges. En rouge : lycées. En bleu : établissements d'enseignement supérieur. En jaune : complexes scolaires regroupant primaire, secondaire et/ou supérieur.

Premier constat, la formation des patrons du SBF 120 est majoritairement française. Sur les 137 établissements recensés, seuls 29 sont situés à l'étranger. Sachant que plusieurs patrons d'entreprises cotées au SBF, comme Lakshmi Mittal (ArcelorMittal) ou Carlo Bozotti (STMicroelectronics) ne sont pas français et ont effectué leur scolarité dans leur pays.

Le trio Ecole d'ingénieur/Etudes de commerce/Ecole d'administration est dominant : 38 patrons ont suivi une formation d'ingénieur, 31 commerciale, 15 sont énarques. Et certains cumulent, même si aucun patron n'a réalisé le triplé Ena/Commerce/Ecole d'ingénieur.

Le nombre d'écoles parisiennes témoigne de l'hyper-centralisation du pays : 137 établissements recensés, 38 situés dans la capitale intra-muros et 14 en grande couronne.

Enfin, les grandes écoles sont très nombreuses sur la carte des établissements des grands patrons. Mais cela tient aussi à la non-exhaustivité du recensement : il dépend en effet des déclarations des patrons, des aspects de leurs parcours scolaires qu'ils ont souhaité mettre en avant. De là aussi la sous-représentation des établissements primaires : ils sont rarement mentionnés sur les CV professionnels.

Formation initiale / Grands patrons