Le capital humain, une source d'innovations

Frédéric Bedin, président de l'association CroissancePlus et directeur général de Public Système, plaide pour une "politique d'innovation participative" au sein des entreprises.

frédéric bedin
Frédéric Bédin, président de CroissancePlus. © CroissancePlus

L'Homme est au cœur de toutes les innovations. Parler d'innovation en entreprise c'est avant tout évoquer le capital humain. Cette prise de position, CroissancePlus la revendique. L'innovation ne concerne pas que la Recherche et le Développement. Elle n'émerge pas non plus uniquement d'hommes et de femmes en "blouses blanches".

Pour susciter la créativité en entreprise, les entrepreneurs doivent impliquer leurs collaborateurs et développer un management de l'innovation.

Pour tirer profit de cette intelligence collective, il faut reconnaitre que l'innovation se situe à tous les étages et dans tous les services d'une entreprise.

L'innovation se situe à tous les étages et dans tous les services d'une entreprise.

Citons quelques exemples : le service des ressources humaines peut mettre en place de nouvelles techniques de recrutement ou de nouvelles politiques de valorisation des collaborateurs, le service commercial peut innover dans ses dispositifs de vente, le département marketing peut chercher les meilleurs outils pour fidéliser leur clients, le département développement durable veut réinventer les sources d'énergie, éviter le gaspillage, et nous pouvons également citer les départements financier, international, design...

Une nouvelle attitude managériale est donc à adopter, c'est pourquoi dans les entreprises de croissance, nous organisons des équipes de travail qui collaborent étroitement. Certaines d'entre elles regroupent les collaborateurs de plusieurs services (chefs de projets, marketers, ingénieurs, designers, créatifs...) qui travaillent collectivement sur leurs projets innovants.

Il faut ensuite apprendre à manager en faisant confiance. La créativité suppose la prise de risque. Les collaborateurs investis doivent pouvoir prendre ces risques tout en sachant que le droit à l'erreur existe. Les bonnes idées, porteuses de croissance, n'émergent pas toujours au 1er essai...

La créativité suppose la prise de risque.

Néanmoins, nous reconnaissons que ces politiques d'innovation participative sont encore trop rarement mises en œuvre dans les entreprises. Ce concept est pourtant favorable au bien-être des salariés et à l'amélioration des performances de l'entreprise.

Allons même plus loin que les collaborateurs. Les entreprises n'hésitent pas à faire appel parfois à leurs clients, aux utilisateurs de leur produit/marque, aux consommateurs. Elles comptent sur le pouvoir innovant de masse pour innover elle-même.

Ceci nous amène à confirmer que l'Homme, "citoyen-salarié-consommateur", est un acteur majeur dans les processus d'innovation. CroissancePlus souligne l'importance de créer une culture d'innovation dans les entreprises avec des techniques de management spécifiques et des modes d'évaluation adaptés. Il en résultera de la croissance et donc de nouvelles créations d'emplois. En avant l'innovation !

Innovation / CroissancePlus