Comment EDF a bâti son offre de maison connectée

Comment EDF a bâti son offre de maison connectée La plateforme Sowee digitalise le pilotage de l'énergie du domicile. Les abonnés peuvent contrôler leurs équipements à distance, et prévoir leur consommation.

EDF a donné le coup d'envoi de son offre de maison connectée en octobre 2016. Mise en œuvre via Sowee, une filiale lancée pour l'occasion, elle s'articule autour d'une station intelligente permettant de piloter équipements électriques et chaudières à gaz. Au-delà de la gestion de la consommation d'énergie et du chauffage à distance, le service intègre une dimension prédictive. En fonction des baisses de températures anticipées par la météo et du profil du foyer (surface, puissance électrique nécessaire, historique...), il alerte sur le risque de voir sa dépense énergétique augmenter au-delà d'un seuil prédéfini, facilitant ainsi la gestion du budget associé. L'offre inclut également un mode "absence" qui, automatiquement, met le chauffage en veille et éteint l'éclairage intérieur compatible (Sowee supporte les ampoules Philips hue).

Par le biais de capteurs nichés dans sa station, Sowee récupère la température du domicile et diverses mesures sur la qualité de l'environnement intérieur (niveau de bruit, teneur en CO2, en humidité...). En aval, la plateforme contrôle aussi bien les compteurs connectés, type Linky et Gazpar (d'Enedis et de GRDF) que leur petits frères non-connectés. Comment parvient-elle à prendre en charge ces derniers ? Via des capteurs optiques conçus pour lire les chiffres qu'ils affichent. Quant aux radiateurs électriques et chaudières à gaz d'ancienne génération, Sowee les actionne grâce à de  petits boîtiers "marche-arrêt" fixés aux équipements (et installés au niveau des fils pilotes).

Un équipement français

Sous le capot, l'ensemble du dispositif IoT est intégralement fabriqué en France. La station intelligente est assemblée à côté d'Angers par Eolane, un spécialiste des boîtiers électronique. Côtés capteurs de chaudières et de compteurs, c'est le parisien Fludia qui entre dans la danse. Quant aux actionneurs, ils sont construits par Delta Dore, un des principaux acteurs français du secteur de la domotique. C'est aussi la technologie de réseau sans fil de ce dernier (X3D) qui a été retenue comme protocole radio pour connecter les capteurs gravitant autour de la station. Une passerelle branchée à la box internet du client permet en bout de course de convertir les flux en signal internet.

La box de Sowee intègre divers capteurs : humidité, température, niveau de CO2, de bruit... Les mesures sont affichées sur l'app Sowee. © EDF / Sowee

"Grâce à ces mécanismes, notre plateforme suit la consommation en euros ou kilowatt-heure, heure par heure et au centime près", précise Redouane Boulahya, DSI de Sowee.

En aval, les données de capteurs sont récupérées et analysées sur AWS. Le cloud américain est utilisé en parallèle pour récupérer des informations tierces, telles les données météo utiles aux prédictions de consommation d'énergie. Elles sont extraites de l'API d'Open Weather Map. Certaines analyses, comme le calcul des dépassements de budget, sont, elles, réalisées sur les data centers d'Edelia, la filiale d'EDF spécialisée dans le suivi et l'analyse de la consommation d'énergie.

Côté gestion de la relation client, Sowee s'adosse à plusieurs briques de l'offre de Salesforce : Sales Cloud pour la gestion des ventes, Service Cloud pour le service client, Marketing Cloud pour orchestrer les campagnes de cross-selling par mail et le marketing sur les réseaux sociaux. "Nous avons aussi recours aux applications de plusieurs partenaires de Salesforce : Zuora pour la facturation, DocuSign pour la signature électronique, Conga pour éditer les contrats et factures des clients et, enfin, Xively pour manager les mises à jour des devices", complète Redouane Boulahya. "En nous orientant vers Salesforce et son écosystème, l'un des avantages était de disposer d'applications pré-intégrées. Xively se combine par exemple à Service Cloud, ce qui nous permet de remonter l'état des objets connectés d'un client dans l'application au moment où il appelle le support."

Un premier service conçu en 4 à 5 mois

Basé sur le CMS open source Drupal, le site web de Sowee (également hébergé chez AWS) met en musique l'offre commerciale, le parcours de souscription, et donne accès à l'espace utilisateur de gestion contractuelle (basé, lui, sur Community Cloud de Salesforce). Pour la partie pilotage du domicile, Sowee propose une app mobile. Développée en format natif pour Android et iOS, elle affiche les tableaux de consommation, et permet de gérer les règles de pilotage et de planning du chauffage.

"En nous orientant vers Salesforce et son écosystème, nous disposions d'applications pré-intégrées"

Fonctionnant en mode agile, Sowee a livré sa première offre en moins de 5 mois. "Nous avons commencé par le pilotage du chauffage au gaz car c'était plus simple techniquement. Il n'y avait qu'un équipement à gérer : la chaudière. Le pilotage électrique a été lancé début 2017", raconte Redouane Boulahya.

Pour l'aider à bâtir sa plateforme, la filiale d'EDF a fait appel à Enero, un spécialiste du design IoT. "Les contrats signés avec nos prestataires privilégiaient l'engagement de moyens à l'engagement de résultats. C'est beaucoup plus souple, notamment quand on opte comme nous pour un management agile. Cela permet de faire évoluer les spécifications, les résultats à atteindre n'étant pas gravés dans le marbre. Cette approche implique en revanche de suivre en permanence les dépenses en fonction du réalisé", commente le DSI.

Vers la maintenance prédictive des chaudières

Depuis son lancement il y a un an, l'offre de Sowee n'a cessé de s'enrichir dans une logique de développement continu. Elle s'étend désormais au pilotage de recharge de voiture électrique, à la fourniture d'électricité et de gaz. Elle inclut jusqu'à des prestations complémentaires ("non-connectées") d'installation et de maintenance de chaudières.

"Nous envisageons désormais d'évoluer vers des systèmes pour anticiper les pannes de chaudière en analysant les historiques de production", confie Redouane Boulahya. Autres projets prévus : intégrer aux stations intelligentes un dispositif d'alerte incendie (faisant clignoter les ampoules en cas de niveau de CO2 trop important) ou encore une possibilité de simulation de présence pour décourager les voleurs (en allumant automatiquement les lumières à heures fixes). Enfin, Sowee planche sur une solution destinée aux propriétaires de panneaux solaires qui leur permettrait d'optimiser leur dépense énergétique en concentrant la consommation aux moments où ils produisent le plus.

A lire aussi : 

EDF / IoT

Annonces Google