10 concepts de street-food qui marchent Goody's, des hamburgers haut de gamme en bas des entreprises

C'est un vétéran des food-truck parisiens. Deux ans déjà que Goody's propose des hamburgers haut de gamme dans différents endroits de Paris et de sa région. A l'instar des premiers arrivés, Goody's jouit d'une certaine notoriété et ses recette séduisent. 

comme tous les pionniers de la street-food, goody's s'est vite révélé rentable.
Comme tous les pionniers de la street-food, Goody's s'est vite révélé rentable. © Goody's

Mais faute de place sur des marchés et devant les difficultés à s'installer sur des espaces publics Goody's se rabat de plus en plus souvent sur des prestations privées. 

"Ce sont des entreprises soucieuses de proposer à leurs employés une alternative au menu-cantine ou bien des boîtes de nuit qui nous sollicitent", observe un des deux cofondateurs, David Biais.

Et cela marche. Car ces prestations facturées à l'avance sont bien plus lucratives que les ventes dans la rue, trop aléatoires. Jugez plutôt, un service à midi permet généralement de servir 120 repas. "C'est 600 pour un événement privé", assure David Biais.

Pour l'heure, la vente ambulante affiche une belle rentabilité : 11% en 2012. Mais en plus du food-truck, Goody's envisage d'ouvrir un restaurant d'ici à la fin de l'année 2014 à Paris.

Idée de business / Eco réelle analyse