Fuxia, la chaîne de restos italiens qui monte en France Un développement inspiré des plus grands

l'épicerie de l'établissement saint-paul, à paris.
L'épicerie de l'établissement Saint-Paul, à Paris. © SdP

En 10 ans, Fuxia a ouvert 15 restaurants, dont 8 à Paris. Et encore, l'enseigne aurait-elle pu aller plus vite. "Nous avons voulu prendre notre temps pour valider le concept avant de nous lancer dans d'autres ouvertures", explique Nathalie Davis, la directrice générale de Fuxia. Sûre de son succès, l'enseigne s'est organisée pour se développer sans encombre par la suite. Et pour cela elle s'est inspirée des plus grandes enseignes de la restauration.

Pour alimenter ses restaurants, Fuxia s'est ainsi doté dès 2005 d'une centrale d'achats qui référence les produits, que ce soit pour les restaurants, l'épicerie ou les traiteurs. Cette structure stratégique lui permet de contrôler ses achats dans le respect des saisons et de garantir ses approvisionnements.

Mais ce qui donne à Fuxia des airs de futur grand, c'est son usine. Achetée en 2005 et située en région parisienne, elle produit les deux tiers des aliments servis en salle, depuis les sauces, aux plats cuisinés en passant par les bases de légumes. Au final, seul un tiers des plats sont réalisés dans les restaurants. Une organisation qui n'est pas sans rappeler celle du groupe Le Duff (Brioche Dorée, Pizza del Arte) qui produit lui aussi une grande partie de sa carte dans ses propres usines. "L'important pour nous c'est d'avoir un goût maitrisé qui ne soit pas différent d'une journée à l'autre", répète à l'envi Nathalie Davis. Preuve de la vitalité de Fuxia, l'usine a doublé sa superficie cette année en passant de 400 à 800 m2.

Ce qui donne à Fuxia des airs de futur grand, c'est qu'elle possède déjà sa propre usine.

Autre méthode d'organisation qui s'inspire de McDonald's celle là, la confiance des fondateurs dans leurs collaborateurs. Ainsi, Hortense de Gaudusson, qui avait commencé comme serveuse dans un des premiers restaurants Fuxia va ouvrir en septembre prochain un restaurant à Bordeaux.

Enfin, en ouvrant, en 2007, ses premières franchises, l'enseigne a pu essaimer à Marseille, Rennes, Tours, Brest et Lille. Une technique commerciale à laquelle ont recouru toutes les grandes enseignes de restauration. "Pour nous, c'était le meilleur moyen de nous développer en province", analyse Nathalie Davies. Depuis, Fuxia ouvre 3 restaurants en moyenne par an.

Franchise