Un réseau de cyber-espionnage découvert

 

C'est un groupe de chercheurs canadiens de l'Université de Toronto qui, après 10 mois d'enquête, a réussi à révéler l'existence d'un important réseau de cyber-espionnage réparti dans 103 pays. Ce réseau, baptisé GhostNet, utilisait 1295 PC infectés par des virus et commandés à distance. Ce réseau a été utilisé principalement pour cibler des pays d'Asie du Sud et du Sud-Est, mais aussi pour infiltrer les documents du Dalai-Lama, le guide spirituel tibétain. Des attaques qui semblent donc diriger la Chine comme le principal bénéficiaire du réseau. Cependant, les autorités ont démenti avoir eu recours à ce genre de méthode avec vigueur. Autre fait troublant, près de 30% des PC infectés par Ghostnet appartiennent à des ambassades, des ministères, des ONG, des médias d'actualités ou des organisations internationales.