Claviers et souris, les derniers modèles testés Razer Imperator : l'arme ultime ?

l'imperator
L'Imperator © Razer

Razer est, aux côtés de SteelSeries, l'autre grand constructeur de périphériques pour joueurs, spécialement de souris. L'Imperator, un nom modeste s'il en est, est la dernière création de la marque.

Ne vous laissez pas tromper par son look, l'Imperator est exclusivement conçue pour les droitiers. Les boutons pour le pouce ne sont qu'à gauche, et toute la subtilité des courbes et renfoncements est pensée pour la main droite. Et première constatation, l'Imperator est extrêmement confortable

Petite innovation, Razer règle le problème que bien des constructeurs se posent : il y a ceux qui manoeuvrent leur souris du bout des doigts, et d'autres à pleine main. Si les boutons de pouce sont adaptés pour les uns, ils ne le seront pas pour les autres. L'Imperator a ainsi 3 emplacements pour ces boutons, de l'avant à l'arrière de la souris. Autre bon point, ils ressortent suffisamment pour pouvoir cliquer du dessous, ce qui est de même très confortable.  

La précision de l'Imperator est irréprochable : capteur laser de 5600 dpi, temps de réponse d'1 ms (1000 Hz en transfert via câble USB), ajustement de sensibilité à la volée, patins en téflon pour une glisse parfaite... Le logiciel de réglage et de programmation des boutons (7 plus la molette) est très simple à utiliser, quoiqu'un peu criard. Il est complet, avec création de profils et macros. 

Reste le look de l'Imperator. Il faut aimer le design Razer, qui ne séduira pas tout la famille. Nous on aime son côté agressif et racé, la lumière bleue qui vient éclairer le logo à l'arrière... On aime aussi que le contenu la boîte soit soigné, avec des manuels joliment enveloppés et quelques stickers en prime. 

Une fois encore, il faut y mettre le prix, 60 euros, mais la Razer Imperator vient clairement se percher dans le duo de tête des toutes meilleures souris pour joueur, aux côtés de la Logitech G500.

Clavier / Razer