Une contre-attaque est possible contre les créateurs de virus

 

La plupart des programmes de piratage utilisés sur Internet pour profiter des vulnérabilités logicielles sont eux-mêmes vulnérables. Telle est la conclusion des recherches de Laurent Oudot, responsable de l'entreprise Tehtri-Security, qui a présenté ses travaux à l'occasion d'une conférence sur la sécurité organisée mi-juin à Singapour. Selon ce chercheur, ces failles sont directement exploitables et permettent de piéger, suivre ou attaquer à distance des cyber-criminels utilisant ce type de programmes. Ce spécialiste en sécurité informatique a ainsi découvert au moins 13 failles critiques sur des programmes comme Eleonore, Zeus ou Liberty permettant de pirater des ordinateurs à distance.

Virus