Archos 7 : une tablette pour la maison

Archos 7 Archos propose une tablette Internet pour la maison, assez proche de la Tabbee. Ses atouts : Android et un prix plancher : 149 euros.

a1
Assez fin, léger, portable : l'Archos 7 pèse 350g environ © Benchmark Group

Comme son nom l'indique, l'Archos 7 est bâti autour d'un écran de 7 pouces, soit 18 cm de diagonale pour une résolution de 800 par 480. C'est le minimum pour naviguer sur le Web, encore que de nombreux sites maintenant s'affichent sur une largeur de 1024p. C'est un écran TFT d'entrée de gamme, assez peu lumineux mais heureusement pas pas trop brillant, qui reste donc confortable à utiliser. La dalle est tactile bien entendu (résistif), monopoint, qui ne nous a semblé ni très réactive ni précise. En vidéo toutefois, l'écran remplit son office très correctement.  

Home Tablet

Archos destine sa tablette à la maison. Celle-ci se connecte en Wi-Fi et permet d'accéder à de nombreux outils plus ou moins utiles, via une interface de smartphone, sous Android. Météo, horaires de cinéma, messagerie, réseaux sociaux, sites d'information... Mieux vaut se cantonner à un usage Web directement utile car avouons-le, la machine n'est pas assez fluide pour naviguer longuement pour le plaisir. Et si Android 1.5 permet une certaine souplesse, avec la possibilité d'installer pas mal d'applications (sur appslib on trouve les applis testées pour Archos), l'interface reste assez austère et oblige l'utilisateur à un certain nombre d'adaptation pour l'adapter à sa sauce... Comme par exemple choisir entre les 2 lecteurs audio proposés de base. Pas de possibilité de téléphoner, mais un micro présent devrait permettre la VoIP.

Là où l'Archos 7 se distingue réellement de la Tabbee d'Orange, c'est que ses capacités sonores sont bien moindres. Pas de socle ni de dock, donc les hauts parleurs sont petits et embarqués sur la tablette. Et mieux vaut écouter la musique ou sa vidéo au casque. Des écouteurs sont justement inclus. 

Mais à l'inverse, l'Archos 7 brille par son autonomie : 7 heures en vidéo, et plus de 40 heures en audio. Ce qui en fait un baladeur multimédia tout à fait honorable et un support très correct pour regarder des films en vacances. A noter que la tablette lit la majorité des formats vidéos (DiVX®, H264, MOV, MKV, Relplayer...), y compris en 720p, mais pas le WMV. 

Incertitude, Ô incertitude

L'Archos 7 n'est pas cher, c'est sûr. 149 euros pour la version à 2 Go de capacité, 179 pour 8 Go. Avec heureusement un port USB et un lecteur de carte mémoire (microSDHC). Ne serai-ce que comme baladeur multimédia, il n'est pas inintéressant. Avec la modération requise par quelques minutes seulement de manipulation, on se doit d'avouer que la navigation ne semble pas des plus agréables, ni fluide. Bâti sur un processeur de smartphone modeste (Arm 600 MHz), il faut s'armer de patience. Certains manques sont également regrettables : pas de sortie vidéo, pas de possibilité de lire via Wi-Fi les média stockés sur son PC. Mais pour ce dernier point, on peut espérer qu'une application Android efficace le permette bientôt.
En résumé voici un produit très accessible, qui peut rendre des services à condition de prendre en compte ses nombreuses limites. Cette tablette devrait être disponible dans le commerce (Leclerc et enseignes spécialisées) autour du 15 mai.
a3
Android 1.5 assez peu sexy. Il faut prendre le temps de le personnaliser soi-même © Benchmark Group
a2s
On la aisément tient dans la main et on peut taper son texte aux pouces. Un pied est prévu toutefois. © Benchmark Group

MP3 / Archos