Le leadership selon le PDG de LinkedIn

Jeff Weiner, PDG de LinkedIn confie que face à des difficultés, il est nécessaire de se mettre à la place des autres, tout en restant soi-même. Un sacré défi.

En matière de leadership, les compétences de Jeff Weiner, PDG de LinkedIn, sont actuellement mises à rude épreuve.

La valeur des actions de l'entreprise a chuté de 40% et la société a perdu 10 milliards de dollars de capitalisation boursière en février 2016 lorsque le rapport du quatrième semestre s'est révélé bien en deçà des attentes.

Suite à ce plongeon, Weiner a pris la parole pour motiver ses troupes. Il a profité de l'occasion pour leur donner l'intégralité de son bonus de 14 millions de dollars.

Dans un entretien avec la journaliste Emily Chang, le PDG de LinkedIn a expliqué que la chute des actions résulte d'une correction du marché inévitable et qu'il fait en sorte que ses employés restent concentrés sur leur mission et sur l'augmentation du nombre d'utilisateurs et du taux d'engagement. Selon lui, le challenge a même rapproché les employés qui désirent prouver aux détracteurs qu'ils se trompent.

Son approche est une extension de ce qu'il appelle "le management compassionnel", qu'il a, d'après ses dires, développé en apprenant de ses erreurs tout au long de son expérience en tant que cadre chez Yahoo.

"Je trouve que prendre le temps de comprendre ce que vous essayez d'accomplir et réfléchir à la façon dont je pourrais vous aider est bien plus efficace que de projeter ma propre vision du monde sur vous", a confié Weiner à Chang. "C'est une erreur que commettent beaucoup de cadres plus jeunes et moins expérimentés. Je l'ai d'ailleurs moi-même souvent commise".

Il a également expliqué qu'attendre de vos employés qu'ils partagent votre vision des choses ne vous "causera que de la frustration."

Le management compassionnel consiste à vous mettre à la place de l'autre et comprendre sa perspective", a déclaré Weiner. "Selon la définition classique, vous faites cela pour soulager les souffrances d'une personne, mais dans un sens plus large et dans un cadre professionnel, il ne se limite pas au soulagement de la souffrance, il intervient à tout moment, quand on peut venir en aide."

Chang a relevé que les PDG comme le défunt Steve Jobs et Elon Musk ont la réputation d'être impitoyables. Pourtant Weiner ne considère pas que ce trait de caractère soit en contradiction avec le management compassionnel.

"Je pense que différents styles de travail et différentes personnes fonctionnent pour différentes entreprises et différentes situations," reconnaît Weiner. Selon lui, la pire chose qu'un manager puisse faire est de copier l'approche d'une personne qui a réussi.

Peu importe la façon dont les managers appréhendent cette approche, ce qui compte le plus c'est qu'ils soient authentiques, d'après Weiner.

La "compassion" c'est comprendre que les membres de leur équipe n'aient pas nécessairement la même vision des choses qu'eux et faire l'effort d'écouter et de comprendre au lieu d'imposer.

 

Article de Richard Feloni. traduction de Soraya Bouznada, JDN.

Voir l'article original : "LinkeddIn CEO Jeff Weiner explains how fixing a common mistake helped him grow as a leader."

Linkedin / Leadership