10 mesures pour préserver votre entreprise Limiter les prestations externes

Deux politiques s'opposent selon la situation de l'entreprise. 

 

Soit votre situation est bonne mais vous souhaitez gagner en souplesse afin d'être réactif en cas de coup dur. Dans ce cas, vous pouvez choisir d'externaliser les activités non stratégiques de l'entreprise auprès de prestataires, notamment les fonctions supports. Cela vous permet de vous concentrer sur votre métier de cœur et de mobiliser vos ressources dessus.  Ce peut être une solution si la visibilité à moyen terme est mauvaise et qu'une dégradation des conditions de marché est envisageable à tout moment. Privilégiez alors des prestations courtes et renouvelables, ce qui assure une grande flexibilité.

 

A l'inverse, si vous souhaitez réaliser de substantielles économies, vous allez plutôt supprimer toutes les prestations non indispensables. L'arbitrage est subtil mais en règle générale, tout ce qui ne touche pas directement au cycle de production peut être supprimé. Attention à ne pas aller trop loin : reporter un programme de formation ou une prestation de conseils pourquoi pas, annuler le contrat avec la société qui comptabilise la paie, non ! Ou à vos risques et périls car internaliser cette fonction peut vous causer plus de torts que de biens...  

 

Autour du même sujet