10 stratégies pour tirer parti de la crise Continuer à investir

Nombre d'entreprises se portent bien et ne sont pas touchées par la crise. Mais elles préfèrent attendre que la conjoncture soit meilleure de crainte d'être contaminées et de ne plus avoir les ressources nécessaires pour faire face. Et si vous faisiez plutôt comme ces entreprises, confiantes, qui ont préféré passer à l'action ? Ne serait-ce que continuer à investir, en prévision des jours meilleurs.

 

Direct Energie investit 500 millions d'euros dans de nouvelles capacités de production

Evitez de couper à tort et à travers dans vos budgets et de geler des investissements planifiés de longue date. N'hésitez pas non plus à vous serrer quelques temps la ceinture pour un investissement générateur d'une meilleure performance. Dans une récente étude réalisée par Ernst & Young et intitulée "Opportunités en temps de crise", 53 % des 337 dirigeants interrogés ont déclaré que leurs investissements porteraient essentiellement sur l'amélioration de leur modèle économique. Pour Maximilien Brabec, directeur de Novatégie - conseil en innovation et stratégie -, "il faut avoir une ambition stratégique afin de garder la puissance morale de l'entreprise." Autrement dit, il est indispensable de continuer à se fixer des objectifs, faute de quoi les équipes vont se démoraliser.

 

Continuer à investir dans votre activité est une nécessité si vous avez entamé un plan d'investissement courant sur plusieurs années, au risque, sinon, de perdre le bénéfice des investissements passés. C'est aussi un signe de dynamisme et de bonne santé qui vous aidera à garder la confiance de vos partenaires, clients mais aussi fournisseurs ou prestataires divers. Un effort dont vous tirerez tout le bénéfice lors de la reprise.

 

Un crédo que le fournisseur d'électricité et de gaz Direct Energie va appliquer à la lettre en investissant, à contre-courant du marché, 550 millions d'euros dans de nouvelles capacités de production. La construction de la centrale devrait prendre fin en 2012, date à laquelle elle entrera en activité. Le PDG de Direct Energie, Xavier Caïtucoli compte également lancer des projets dans les énergies renouvelables et espère bien rentabiliser ses investissements une fois la reprise venue.

 

Autour du même sujet