Cette astuce vous permettra de mieux parler en public

Les prises de parole en public sont incontournables dans le monde professionnel. Voici une méthode pour éloigner l'anxiété et mener sa présentation de main de maître.

Pour beaucoup, parler en public est un véritable cauchemar. Un cauchemar où l'on s'imagine dévêtu devant des inconnus, les jambes flageolantes et les mains moites au moment de prendre la parole. Heureusement, il existe un moyen relativement simple pour diminuer cette anxiété : adressez-vous à vous-même comme vous le feriez à une personne qui se trouverait dans la même situation que vous.

Selon une recherche menée par le psychologue et doctorant Ethan Kross, de l'université du Michigan, utiliser son prénom ou le pronom "tu" plutôt que "je" peut aider à surmonter le stress. Kross a demandé à des étudiants de faire un discours sur le sujet suivant : Pourquoi pourriez-vous exercer l'emploi de vos rêves ?

Tous les participants disposaient de cinq minutes pour se préparer. Le chercheur a également demandé à tous les étudiants de noter sur papier leur ressenti avant leur prise de parole.

Kross a demandé à un premier groupe d'utiliser le pronom "je" et à un deuxième groupe les pronoms "tu" ou "il/elle". Les résultats sont éloquants. Les participants du premier groupe étaient en état de stress et écrivaient des phrases telles que "comment puis-je écrire un discours en seulement cinq minutes ?". Ceux du deuxième groupe étaient plus confiants et se motivaient en disant "tu peux le faire John". D'après l'évaluation réalisée par un jury indépendant, les discours des participants du second groupe étaient plus convaincants. Les participants du second groupe étaient également moins susceptibles de ruminer leur prestation et d'en avoir honte après être passé. 

Utiliser son prénom ou le pronom "tu" plutôt que "je" peut aider à surmonter les expériences stressantes

D'autres études de Kross suggèrent que, lorsque les personnes utilisent leur prénom, elles ont tendance à considérer les situations stressantes (dont les prises de parole en public) comme un défi plutôt que comme une menace. De plus, quand elles utilisent ce procédé, elles ont l'impression d'aider un ami. "C'est très facile de conseiller ses amis, mais quand il s'agit de nous, c'est plus difficile", a déclaré Kross à Psychology Today. "Les personnes qui appliquent cette méthode et qui utilisent leur prénom prennent de la distance avec eux-mêmes, ce qui les aide à réussir."

Cette étude vient s'ajouter à un corpus de recherches croissant sur le pouvoir de stimulation du "dialogue intérieur" et en particulier sur l'importance de s'adresser à soi-même comme à une personne extérieure.

Evidemment, il n'est pas toujours facile de mener un "dialogue intérieur" stimulant avec vous-même au bureau. Mais le simple fait d'écrire vos pensées et d'utiliser la deuxième ou la troisième personne peut vous aider (une des auteurs de l'étude s'envoie des e-mails quand elle est stressée). Cette simple modification linguistique peut faire une grande différence à la fois dans votre attitude et dans votre performance.

 

Article de Shana Lebowitz. Traduction par Manon Franconville, JDN.

Voir l'article original : Here's a simple trick to perform better in stressful situations

Parler en public