Comment bien dormir sur un vol long-courrier ?

Le siège d'un avion n'est pas l'endroit idéal pour passer une bonne nuit de sommeil. Certaines astuces peuvent toutefois vous éviter d'arriver épuisé à destination.

Il n'existe rien de pire qu'être le seul passager éveillé d'un avion alors que tous les autres dorment à poings fermés, confortablement installés et équipés de leur masque de nuit et de leur coussin de nuque.

Au lieu de passer le vol à attendre le passage du marchand de sable, voici quelques astuces tirées d'un fil de discussion Quora pour vous aider à prendre un peu de repos lors de votre prochain vol long-courrier.

Réservez le vol direct le plus proche possible de vos heures de sommeil

En d'autres termes, essayez de voyager la nuit (en fonction de votre fuseau horaire habituel). Vous avez plus de chance de vous endormir pendant les heures nocturnes de votre horloge biologique. Plus le vol est long et ininterrompu, plus vous avez de temps pour dormir.

Portez des vêtements confortables

Porter des vêtements serrés n'est pas l'idéal pour dormir. Mieux vaut porter des vêtements légers et amples. Prévoyez plusieurs couches car il n'est pas facile de s'endormir lorsqu'on a trop froid ou trop chaud.

N'essayez pas de vous endormir juste après le décollage

Il est facile de s'endormir pendant la pressurisation de la cabine, juste après le décollage. Mais vous risquez de vous réveiller une fois que l'avion aura atteint son altitude de croisière et que l'équipage commencera à servir les repas. Attendez que tout le monde soit bien installé à sa place et que les lumières soient éteintes.

Choisissez la place côté fenêtre

Ainsi, vous ne serez pas dérangé quand votre voisin voudra aller aux toilettes. Et vous ne serez pas réveillé par les allées et venues de l'équipage ou par les déambulations des autres passagers dans l'allée.

Assurez-vous d'avoir les lombaires appuyées contre le siège

Les lombaires correspondent à la partie inférieure de votre colonne vertébrale. Il vaut mieux vous endormir les fesses bien ancrées dans votre siège et le dos appuyé contre le dossier. Se pencher sur sa tablette ou se rouler en boule peut être tentant, mais vous ne serez pas à votre aise très longtemps. Vous risquez même de vous réveiller endolori.

Investissez dans un coussin de nuque, un casque anti-bruit et un masque de nuit

Le coussin de nuque est essentiel si vous voulez éviter de vous réveiller avec un torticolis. De plus, votre tête restera dans la même position tout au long de votre sommeil et ne tombera pas dès que vous vous assoupirez.

Le casque anti-bruit peut s'avérer onéreux, mais il en vaut la peine pour les personnes qui ont du mal à faire abstraction du fond sonore plutôt désagréable de l'avion et des bruits provenant des autres passagers. Pour les personnes au sommeil léger, des pleurs d'enfants ou des annonces de l'équipage peuvent anéantir les chances de dormir.

Même si les lumières sont éteintes, la cabine est toujours dans une semi-obscurité. Le seul moyen d'être dans le noir complet, c'est de porter un masque de nuit.

Enlevez vos chaussures

Dormir avec ses chaussures aux pieds est contre nature. Or votre objectif est de reproduire au maximum les conditions normales d'une nuit passée dans un lit. Si vous portez des sandales, il peut être sage de vous munir de chaussettes. Ainsi, vous ne risquez pas de vous réveiller parce que vous avez froid aux pieds.

Enroulez-vous dans une couverture mais assurez-vous que votre ceinture est visible

Vous serez plus à l'aise si vous êtes enroulé dans une couverture. Mais si le voyant lumineux s'allume et que les membres d'équipage ne voient pas votre ceinture, ils vous réveilleront pour s'assurer qu'elle est bien attachée. Bouclez votre ceinture et laissez-la visible pour ne pas être dérangé.

Laissez le plus de place possible pour vos jambes

Essayer de dormir avec les jambes repliées n'est pas une mince affaire. Si possible, rangez votre sac cabine dans les compartiments situés au-dessus des sièges afin d'avoir le plus de place possible pour vos jambes. Si vous avez le luxe de pouvoir déplier vos jambes vous aurez plus de chance d'avoir un sommeil reposant.

Lisez un livre ou un magazine plutôt que de regarder la télé

La télé peut compliquer le sommeil à l'inverse de la lecture. Vous avez donc plus de chance de vous endormir en lisant. Il est tentant de regarder les films proposés par la compagnie aérienne mais si vous êtes déterminé à dormir, mieux vaut emporter un livre ou un magazine pour lire à bord. Vous pourriez même avoir la surprise de vous endormir au beau milieu d'une page.

 

Article de Sarah Schmalbruch. Traduction par Manon Franconville, JDN.

Voir l'article original : How to sleep well on a long flight

Autour du même sujet