N'utilisez jamais ce mot pour commencer un e-mail

Un e-mail doit accrocher le lecteur en un coup d’œil. Pour cela, un terme doit être banni...

S'il y a une chose à éviter à tout prix, c'est de commencer un e-mail en parlant de vous et en utilisant le pronom "je".

Du moins, c'est ce qu'a confié Jonathan M. Tisch, co-président de Loews Corporation et président de sa filiale Loews Hotel & Resorts, au journaliste du New York Times Adam Bryant.

"Efforcez vous de ne pas utiliser le pronom je. Vous écrirez mieux et  apprendrez à vous pencher réellement sur un problème"

Avant que les e-mails ne deviennent si répandus, l'apprentissage des lettres manuscrites était essentiel à l'école. Commencer une correspondance avec le pronom "je" renvoyait une image très négative.

Tisch a appris cela lors de son premier mois de travail  en 1980.

"Mon supérieur m'a appris qu'à chaque fois que j'écrivais une lettre, et cela s'applique aujourd'hui aux emails, je ne devais jamais commencer un paragraphe avec "je", parce que ça indique tout de suite que vous êtes aussi important que la personne à laquelle vous vous adressez", explique Tisch à Adam Bryant.

Aujourd'hui, il continue d'appliquer cette règle dans ses échanges d'e-mails. Il encourage les autres à en faire de même.

"Lorsque vous vous efforcez de ne pas utiliser "je", vous écrivez mieux et ça vous apprend à vous pencher réellement sur un problème", explique-t-il. "Qu'est-ce-que vous essayez réellement de dire et comment allez-vous commencer votre paragraphe sans employer 'je' ?"

 

Article de Rachel Gillett. Traduction par Caroline Brenière, JDN

Voir l'article original : A hotel magnate says this is the one word you should never use to start an email

Autour du même sujet