Accueillir un nouveau collaborateur Assurer le suivi

Faire le bilan de la période d'intégration 

La durée de la période d'intégration est variable selon les postes et les secteurs d'activité. Elle est déterminée par le manager. A la fin de cette période, le processus n'est pas tout à fait terminé. Le manager doit tout d'abord remercier les équipes qui ont pris part à l'accueil du nouveau collaborateur. Mais surtout, il faut s'assurer que l'intégration s'est faite efficacement. Une rencontre de mise au point doit être prévue avec le supérieur dans le but de répondre aux éventuels questionnements qui subsistent de la part du nouveau salarié mais aussi de le soutenir dans sa progression. C'est le moment de se renseigner sur la satisfaction de la recrue face à son intégration, sur son bien-être au travail et sur ses perceptions actuelles. Le supérieur fera également part au salarié de ses observations et de ses attentes pour la suite.

 

Les points à évaluer

A l'issue de l'intégration, le manager doit dresser le bilan du travail accompli par le nouveau salarié. Plusieurs points sont à évaluer. Il s'agit de s'assurer de sa capacité à utiliser certains outils ou techniques, de vérifier sa connaissance des circuits d'information et de production et d'observer son respect pour les règles et procédures de même que pour les consignes de sécurité. Prendre en compte les relations entretenues avec les collègues est également indispensable.

Si un problème apparaît, il faut tout de suite corriger le salarié pour qu'il ne persévère pas dans l'erreur. Si les difficultés se présentent dans la maîtrise des différentes activités malgré un passage en formation, il est toujours possible de mettre en place un tutorat pour rester au plus près du salarié et l'aider à s'améliorer. Si c'est son comportement qui pose problème, tâchez de lui rappeler les enjeux pour l'entreprise de bonnes relations avec ses interlocuteurs. Si son comportement va trop loin, il ne faut pas hésiter à le rappeler à l'ordre. Il est nécessaire d'établir des relations de travail transparentes et que le nouveau salarié ait intégré ce que l'entreprise attend de lui.

 

Fixer de nouveaux objectifs

"Une fois la période d'intégration terminée, il faut augmenter les objectifs"

"Une fois la période d'intégration terminée, il faut montrer au nouveau collaborateur que les choses sérieuses commencent, insiste Philippe Rossignol, il faut augmenter ses objectifs." En effet, après la prise de repères, vient le temps de la montée en puissance. Le nouveau salarié doit se voir confier une tâche plus importante, qui implique davantage de conséquences. Cela montre au salarié que l'on a confiance en lui mais qu'on attend de sa part une efficacité croissante. Une mission lourde, impliquant plusieurs services, lui permettra d'intégrer plus rapidement les méthodes de travail et les rouages de l'entreprise. A l'inverse, une mission à plus faibles enjeux permettra d'évaluer plus vite son travail et donc d'en tirer les conséquences par rapport aux résultats escomptés.   

Intégration