Etre "multizappeur" pose des problèmes de concentration

Chez vous, vous aimez particulièrement pianoter un SMS sur votre smartphone tout en surfant sur Internet et en discutant à bâtons rompus via messagerie instantanée, tout en ayant la télévision en bruit de fond ? Cela ne vous gêne donc pas au bureau d'être toujours interrompu par un collègue, par le téléphone ou par les alertes à chaque nouveau mail. Vous êtes un "multitaskeur" et fier de l'être.

Toutefois, cette nouvelle habitude est loin d'être un gage de performance : réaliser différentes tâches à la fois pourrait générer à long terme des effets négatifs sur la concentration et la mémorisation, selon une étude réalisée par une équipe de chercheurs de l'Université de Stanford, en Californie. Ils ont en effet étudié les résultats de deux groupes d'étudiants - un groupe de composé de "multizappeurs" chroniques et un autre d'étudiants moins "multitâche" - soumis à 3 tests mesurant l'attention, la mémorisation ainsi que les capacités de passer d'une activité à une autre. Et pour chacun de ces 3 tests, les résultats des multizappeurs s'avèrent bien moins bons. "Ils courent toujours après des détails insignifiants", explique Clifford Nass, l'un des professeurs. Parmi les bonnes résolutions de la rentrée, mieux vaut donc prendre celle de préserver sa bulle de concentration.

Testez-vous : Savez-vous vous concentrer ?

IPhone