La fréquence n'est pas la seule raison de l'inefficacité des réunions

Le sujet qui dévie du thème central est, pour 44 % de l'ensemble des cadres interrogés, le premier facteur d'inefficacité d'une réunion, révèle une enquête internationale de Robert Half. Cette enquête s'est attaché à identifier les causes de l'improductivité des réunions, leur fréquence mise à part.
Dans 35 % des cas, une réunion serait inutile parce qu'elle n'a pas de raison particulière mais aussi parce que les participants n'ont pas préparé ce rendez-vous. Troisième raison de l'inefficacité des réunions : la présence de personnes non concernées (34 %).
L'absence d'ordre du jour (32 %) et des personnes les plus concernées par la réunion (22 %)sont  également de fréquents motifs évoqués.
A l'échelle de la France, les réunions sont infructueuses car le sujet ne reste pas centré sur le thème principal (39 %). L'absence d'un ordre du jour ou la présence de personnes non concernées (35 %)  et le manque de préparation des participants (34 %) sont d'autres facteurs.

Autour du même sujet