Management : apprenez à gagner dans la durée comme Claude Onesta Déléguer pour se concentrer sur l'essentiel

la france est devenue championne d'europe en 2010.
La France est devenue championne d'Europe en 2010. © Pillaud / FFH

Pour Claude Onesta, qui se considère plus comme un manager que comme un entraineur, le succès des tricolores est avant tout celui d'une équipe : le staff et les joueurs. "Je délègue beaucoup et laisse toute latitude à mes collaborateurs dans leurs missions, même si à la fin, j'arbitre", confesse-t-il dans un sourire. Une équipe, c'est avant tout une addition de compétences et le rôle du manager, tel un chef d'orchestre, est de réussir à tirer le meilleur de chacune d'entre elles. Une notion très importante dans un sport collectif tel que le handball.


"Ne pas avoir la tête dans le guidon me permet de construire sur la durée."

Un tel mode de fonctionnement permet à Claude Onesta de se décharger du quotidien pour se concentrer sur l'avenir de l'équipe, déterminer ce qui pourra l'améliorer et la faire avancer. "Ne pas avoir la tête dans le guidon en permanence me permet de recueillir un maximum d'informations, de faire attention aux petits détails... pour pouvoir m'atteler à l'essentiel de ma tâche : construire sur la durée." En déléguant la direction des entraînements, il peut observer en détail l'attitude de chacun des joueurs et déceler d'éventuelles baisses de régime ou problèmes psychologique. Un petit plus qui peut faire la différence le jour J et lui permettre de parer aux défaillances.


 

Efficacité au travail / Devenir un meilleur manager