Orthographe : les pièges à éviter dans vos documents Mots composés : tiret ou liaison ?

Pourquoi certains mots composés des préfixes pré, pro, co, multi, micro, ex... sont-ils parfois écrits avec un tiret et d'autres non ?

Une question de prononciation

Un mot composé contenant un préfixe doit être soudé sauf si cette soudure entraîne une mauvaise prononciation ou des difficultés à la lecture. On écrit ainsi microéconomie mais micro-informatique (sinon on lirait "microinformatique"), ou encore agroalimentaire mais agro-industrie (et non pas agroindustrie).

Cependant, on observe que la plupart des mots qui commencent par le préfixe pro (pour) prennent un trait d'union, ceux qui emploient anti (contre) sont le plus souvent soudés, sauf lorsque la prononciation ne le permet pas. Pro forma (pour la forme) s'écrit quant à lui en deux mots car c'est du latin.

Les exceptions

Selon l'Académie française et la réforme orthographique ayant eu lieu en 1990, lorsqu'un mot composé contient deux mots savants, c'est-à-dire non autonomes et issus le plus souvent du latin ou du grec, les deux termes sont obligatoirement soudés. Par exemple : narcolepsie (Tendance irrésistible au sommeil survenant par accès. Du grec narkê signifiant "engourdissement" et lêpsis signifiant "attaque").

En outre, un mot composé avec un nom propre est écrit avec un trait d'union. Exemple : Ex-Yougoslavie.

Autre exception : le terme quasi. Lorsqu'il précède un nom, les deux mots sont liés par un trait d'union. Par exemple : quasi-cécité.

Les expressions

Lorsqu'une suite de mots est devenue une expression courante ou un nom composé, il faut mettre des traits d'union entre les mots. Exemples : Va-et-vient, non-dit...

Pro forma