Le surf personnel au bureau coûterait deux mois de salaire à l'employeur

Sur les 86 minutes qu'un salarié passe en moyenne par jour sur Internet, 58 minutes seraient consacrées à du surf personnel sur les sites d'actualité, les réseaux sociaux, les messageries perso et les jeux en ligne. Soit les deux tiers (67 %) de son temps de navigation sur le Web, selon la société Olfeo, qui vend des outils de sécurité Internet. Un chiffre qui toutefois est en baisse : il était de l'ordre de 73 % l'an passé. Mais d'après ses calculs, ce temps de surf perso génère une perte de productivité de 13,8 % (et de 15,7 % l'an passé), ce qui équivaut au versement annuel de 2 mois de salaire par employé ou à 4 semaines de congés payés supplémentaires.
Des chiffres qui ne font pas l'unanimité : une récente étude réalisée par Brent Coker, professeur à l'université de Melbourne en Australie témoignait pour sa part que les salariés qui s'offrent des pauses pour naviguer en ligne à des fins personnelles seraient plus productifs que les autres à hauteur de 9 %... (lire la brève).

Congés payés