Passer en télétravail : les clés pour se lancer

Passer en télétravail : les clés pour se lancer Travailler de chez soi quelques jours par semaine peut améliorer l'efficacité et le bien-être professionnel. Mais attention à ne pas sauter le pas à la légère.

65%. Selon une étude Ipsos menée fin 2016, c'est la proportion de salariés français intéressés par le télétravail. Mais pour faire le grand saut, certains points doivent être étudiés avec attention pour rester productif et respecter le droit du travail. Ainsi, un dialogue avec son manager et son service RH est indispensable. Le fait de télétravailler entraîne une modification du contrat de travail via un avenant. De nombreux points doivent être abordés et formalisés : matériel mis à disposition, nombre de jours hors du bureau, missions à remplir, remboursement des frais de transport…

Une fois chez lui, le télétravailleur doit adopter rapidement de bonnes pratiques pour être aussi efficace qu'au bureau. Ce qui fait naturellement naître quelques questions : comment continuer à être performant ? Comment s'autodiscipliner ? Quelles qualités développer ? Comment ne pas tomber dans l'isolement ? Pour réaliser ce dossier, le JDN a interrogé trois spécialistes du télétravail :

  • Antoine Amiel : Fondateur et dirigeant de LearnAssembly, société spécialisée dans la conception de Mooc, il a généralisé le télétravail dans sa société.
  • Isabelle Goulmot : DRH d'Expertime, une entreprise de 135 salariés spécialisée dans les services informatiques.
  • Daniel Ollivier : Sociologue du travail, il est l'auteur de l'ouvrage "Manager le travail à distance et le télétravail".

Voici leurs réponses aux principales questions que se posent les personnes qui souhaitent se lancer dans le télétravail quelques jours par semaine tout en restant efficace au niveau professionnel :

Et aussi

Télétravail