Emploi cadre : les perspectives pour la rentrée L'impact persistant des diplômes

"Plus les diplômes sont élevés, meilleures sont les chances de trouver facilement un emploi", assure Pierre Lamblin de l'Apec. Chez les bac + 4 et plus, 80 % des demandeurs d'emploi trouveraient ainsi un poste en moins de 12 mois, contre seulement 50 % pour les non qualifiés. "On remarque ainsi un meilleur taux d'emploi pour les doctorants", ajoute l'expert.

 

Un MBA, oui, mais pas à tout prix

Le MBA, quant à lui, est toujours valorisé par les recruteurs. "C'est déterminant pour les cadres confirmés qui ont plus de dix ans d'expérience. Ils ont l'avantage d'apporter un nouvel environnement culturel, notamment anglo-saxon. On y développe sa culture d'entrepreneuriat et bien entendu, la rémunération fait un bond", reconnaît Hugues Pariot. A condition que la démarche soit justifiée par un projet professionnel. "Il s'agit souvent bien plus d'ajouter une ligne à son CV que d'acquérir une compétence manquante", regrette Philippe Compagnion. Le recours au MBA, pour être un investissement profitable, ne doit donc pas être systématique.

Apec