Voir, le début de la solution

Voir les problèmes constitue le premier pas vers leur résolution. C'est tout l'intérêt du management viusuel dans une perspective Lean.

La vision est certainement notre principal sens permettant d'appréhender une situation, dans ce cas comment traiter et résoudre un problème s'il n'est pas visible ? Le management visuel tel qu'envisagé par le Lean est un révélateur de la réalité qui demeure bien  trop souvent cachée dans nos entreprises.
Le management visuel ou toute autre approche Lean vise une amélioration de la productivité et de la qualité par l'élimination des gaspillages dans les processus ou les organisations. Cette étape nécessite une compréhension et une analyse détaillée de l'enchaînement des tâches réalisées par les différents acteurs mais encore faut-il savoir quoi étudier et par où commencer !
Quels sont les objectifs de l'entreprise ? Quelles sont les besoins et attentes de mes clients ? Mon système de production est-il performant et efficace ? Mes produits ou services sont-ils de qualité ? Toutes ces questions, simples en apparence, méritent une réponse qui doit être partagée avec l'ensemble des ressources d'une entreprise. Sans une compréhension globale de la stratégie d'entreprise et une communication précise sur les ambitions à atteindre l'immobilisme apparait et chacun cherche à se protéger en rejetant la responsabilité sur le passé ou un autre service. De plus, le modèle de fonctionnement cloisonné de bon nombre d'entreprises n'encourage pas l'échange et la prise d'initiatives mais favorise au contraire la stagnation : le pire ennemi de l'amélioration continue.
Le Lean préconise de traiter les problèmes dès leur apparition et d'en rechercher la cause profonde pour les éradiquer. Pour cela, il faut apprendre à voir les problèmes, accepter l'erreur et le fait qu'on a eu tort afin de créer une dynamique de progrès. La capacité à trouver une solution réside en chacun de nous mais elle nécessite dans un premier temps de changer notre attitude vis-à-vis des problèmes et de créer les conditions favorables à la détection de ceux-ci.
Le Lean considère un problème non de façon négative mais comme une opportunité de s'améliorer et de développer les compétences de l'entreprise. La volonté de voir la réalité doit être initiée par la Direction et matérialisée par une implication régulière sur le terrain afin de challenger les équipes sur les moyens de progresser. Pour s'améliorer, il faut donc commencer par montrer systématiquement les problèmes en les affichant. Cela implique que les managers opérationnels aient identifié, avec leurs équipes, les indicateurs métiers en ligne avec les objectifs stratégiques et les attentes clients et qu'ils les suivent pour déceler tout écart de normalité. L'affichage des problèmes, dans un lieu visible des personnes concernées, permet de mettre en lumière un dysfonctionnement, d'établir un échange sur les actions à entreprendre mais aussi de communiquer sur les solutions trouvées en vue d'une réutilisation. Fonctionnant comme un baromètre, le management visuel restitue une image en quasi temps réel d'une activité, réduisant ainsi les réunions de suivi d'avancement et le temps consacré au reporting.
Un tableau de management visuel s'attache à fournir des informations précises sur l'état d'une activité ou d'un projet. Il se compose généralement de trois colonnes présentant les membres de l'équipe (coordonnées, compétences, présence), les indicateurs métiers et les problèmes identifiés ainsi que les actions associées et les succès obtenus. Un tableau de gestion de projet mettra plus l'accent sur les actions à réaliser, celles qui sont en cours et celles qui sont clôturées. Les informations ainsi affichées sont revues régulièrement voire quotidiennement par le manager et son équipe pour faire le bilan de la journée passée et évaluer les actions en cours.
Le management visuel participe à la stabilité d'une activité par le suivi des indicateurs. Il garantit le partage et une compréhension commune de l'information tout en renforçant la cohésion d'équipe. Il est un outil révélateur et  fédérateur au service de l'amélioration continue par le déclenchement de la résolution de problèmes : Veni, Vidi, Vici !

Autour du même sujet