Comment rédiger son CV pour le rendre plus visible par les recruteurs dotés d’outils de traitement automatisé des candidatures

Quelques conseils pour faire en sorte que votre CV ne passe pas inaperçu auprès des recruteurs munis de logiciels de gestion de candidatures.

Face au nombre croissant de candidatures reçues, de plus en plus de recruteurs s’équipent de logiciels de gestion de candidatures pourvus d’analyseurs de CV.
Les fonctionnalités de ces outils permettent aux professionnels des ressources humaines d’intégrer les CV reçus sans saisie manuelle et de créer ainsi rapidement un vivier de candidats. La recherche par mots clés présélectionne les profils en leur attribuant des scores au regard des compétences  fonctions ou métiers demandés. De même, les fonctions de matching : rapprochement automatique entre offres et CV, s’effectuent d’une manière similaire.
Malgré la force de ces logiciels, ils restent tributaires de la manière dont les CV sont rédigés et composés. Ils ont parfois des difficultés  à analyser certains CV à cause de leur  forme trop singulière et du format électronique dans lequel ils ont été enregistrés. Les conséquences portent le plus souvent sur les scores obtenus au regard des compétences recherchées. 1) Bien choisir ses mots clés pour augmenter ses chances de pré-sélection.
Il s’agit de donner les termes exacts habituellement utilisés pour les fonctions et/ou compétences. Ne pas utiliser d’abréviations (comme Dir. Commercial). Utiliser également les termes voisins, synonymes et des expressions complètes en plus des termes initiaux.
Il ne faut pas non plus se sentir bloqué par les seuls termes utilisables au regard de votre parcours.
Un paragraphe « Souhaits-Objectifs » vous donne l’entière liberté de toutes les fonctions et compétences désirées, pourvu qu’elles restent cohérentes avec votre profil. 2) Choisir un format lisible par les logiciels de recrutement
Éviter les formats PowerPoint,  Photoshop ou autre format de logiciel PAO. Les CV les plus lisibles sont souvent au format Word, Open Office ou encore PDF. 3) Travailler la forme du CV pour que les informations soient bien analysées.
Les plus difficiles à intégrer sont ceux construits sous forme de tableau ou ceux construits avec des cadres textes en position absolue. Les logiciels ont du mal à leur établir un ordre d affichage. Il vaut mieux construire un CV en utilisant les sauts de lignes classiques et les tabulations. 4) Utiliser un logiciel spécialisé.
Si vous vous sentez un peu perdu lors de la réalisation de votre premier CV, vous apprécierez certainement d’utiliser un logiciel d’aide à la rédaction qui vous permettra alors de concevoir un CV structuré. Nous vous conseillons l’utilisation d’un logiciel de création de CV tel que CVitae : il s’agit d’un  logiciel gratuit, un freeware destiné à rédiger son cv et suivre ses actes de candidatures.
Notez enfin que les lettres de motivation ne sont pas soumises à analyse comme les CV.

Autour du même sujet