Les 5 points clés pour créer son entreprise quand on a 18 ans

Créer votre entreprise à 18, 19, 20 ans et la développer ? C’est possible ! Récit de l’expérience d’Alexandre Chombeau gérant de l’Agence C.S.V

Les 5 points clés pour créer son entreprise quand on a 18 ans

Présentation d’Alexandre Chombeau

Je m’appelle Alexandre CHOMBEAU, j’ai 21 ans et je suis directeur général de l’agence web C.S.V., une agence spécialisée dans la conception de sites internet optimisés pour le référencement et surtout, dans le référencement de sites internet).

J’ai créé ma première entreprise en tant qu’auto-entrepreneur en 2009. J’étais alors âgée de 18 ans. Elle s’appelait Création-site-vitrine, un nom pas vraiment original. Ce n’était pas important pour moi : ce qui comptait, c’était l’obtention d’un numéro de SIRET afin de pouvoir en toute légalité émettre des factures à destination des professionnels.

À l’époque, je travaillais le soir chez moi après le lycée sur la création de sites internet et plus spécifiquement sur leur référencement. J’ai continué ainsi à l’université, mais à la fin de ma dernière année, il m’arrivait assez régulièrement de « sécher » les cours pour un rendez-vous ou même de faire mon travail professionnel pendant ces derniers.

C’est à la fin de cette année de fac, que je pris le risque de constituer une SARL unipersonnelle : le 6 septembre 2011, l’Agence CSV était créée et avait sa raison sociale. J’avais 20 ans.

La motivation d’un projet de vie différent.

Être jeune au moment de la création de son entreprise, c’est un défi qui va au-delà du domaine professionnel, et qui pour moi était au départ bien plus un défi personnel. J’ai toujours aimé les défis et je voulais en relever un de taille : être indépendant financièrement et ne pas dépendre d’un supérieur, afin de pouvoir gérer mon temps professionnel et personnel de la meilleure façon possible.

Qu’est qui m’a poussé à me fixer cet objectif ? J’habite à Lille et j’ai toujours rêvé de voyager, de découvrir le monde, et surtout de pouvoir faire ce que je veux, quand je veux. Si je souhaite aller vivre à Paris, à New York ou à Moscou (NDLR : oui, à Moscou), je souhaitais que rien ne puisse m’en empêcher.
Si vous êtes jeunes et que vous souhaitez créer votre propre entreprise, je vous conseille d’ancrer cela dans un projet de vie personnelle plutôt que simplement dans le fait de vouloir être chef d’entreprise « parce que ça fait bien ».

2. Aimer l’argent et en avoir besoin.

Je suis loin d’être un admirateur du système capitaliste, communiste ou autre, mais aujourd’hui c’est comme ça et puis c’est tout, il faut s’y faire et rapidement : la santé d’une entreprise est avant tout financière.
Afin de faire tourner votre entreprise, le but no1 est d’avoir des objectifs financiers. Ils seront déterminés par :

  • Le salaire que vous souhaitez vous verser tous les mois
  • L’argent que vous allez devoir dépenser afin de faire tourner votre entreprise (bureau, expert-comptable, outils informatiques, logiciels… )
  • Vos besoins en fonds de roulement

Si vous n’avez pas de besoins importants car vous résidez encore chez vos parents, dites-vous bien que d’ici quelques années, vous allez devoir songer à quitter le cocon familial, et qu’il vous faudra alors avoir mis de l’argent de côté pour pouvoir vous offrir cette maison dont vous rêvez sur la Côte d’Azur ou encore cette toute nouvelle Peugeot 208 (et toutes les autres choses qui vous plaisent).

Gagner de l’argent pour votre entreprise est avant toute chose une histoire de motivation (oui, bien avant d’avoir des clients). J’ai un exemple personnel qui peut vous intéresser : tant que je vivais chez mes parents, je n’avais jamais réellement eu besoin de beaucoup d’argent ; mes parents m’achetais mes vêtements et l’argent que je recevais en cadeau à mon anniversaire et à Noël me permettait de m’offrir ce que je souhaitais (ou presque).
Depuis que j’ai créé ma société, j’ai fais la connaissance d’Alexandre Roth et je me suis intéressé à la mode masculine. Les vêtements haut de gamme ont vraiment commencé à me plaire et mes parents ne souhaitaient pas m’offrir des chemises à 100 € ou 150 € ou des Sneakers à 300 €, ce qui est tout à fait normal. La motivation à vouloir m’acheter des vêtements haut de gamme, ne me laissait pas d’autre choix que celui de commencer à gagner ma vie grâce à mon entreprise.

Il ne faut bien sûr pas vouloir gagner de l’argent à tout prix : il faut rester commercial avec ses clients et ne pas leur envoyer 5 mails par jour lorsqu’ils tardent à vous régler. C’est une erreur que j’ai commise, et j’ai perdu un client ainsi : ne faites donc pas la même chose !

3. Investissez-vous dans un domaine qui vous passionne.

Vous vous reconnaissez dans les deux points-ci-dessus ? Vient maintenant le moment de choisir dans quel domaine vous allez créer votre entreprise. Vous avez 18, 19, 20 ans ou un peu plus ? Vous êtes fraîchement diplômé et n’avait aucune réelle expérience dans le domaine professionnel (non, les stages dans le domaine très reconnu de la « photocopie » et du « service café » ne comptent pas) ?

Vous allez créer votre entreprise, alors plutôt que de vous le cacher, il vaut mieux que vous le sachiez tout de suite : préparez-vous à passer des journées entièrement consacrées à votre travail. Alors si ce que vous faites ne vous passionne pas, vous n’arriverez à rien.
Il n’est sans doute pas nécessaire d’afficher votre plus beau sourire et une joie de vivre délirante quand vous avez rendez-vous avec votre banquier, ou quand vient le moment d’envoyer les factures à vos clients. Certaines tâches sont bien plus intéressantes que d’autres, je vous l’accorde. Mais faites en sorte que votre cœur de métier vous passionne !

  • Les réseaux sociaux sont toute votre vie ? Pourquoi ne pas tenter l’expérience de community manager ?
  • Vous aimez rendre service à tout le monde ? Pourquoi ne pas ouvrir votre entreprise de services à la personne ?
  • Vous adorez la mode ? Ouvrez votre entreprise de coaching en image et en relooking.

Si vous me dites que vous n’avez aucune passion, je vous répondrai alors que c’est bien dommage pour vous. Hormis le fait que fonder une entreprise sera bien moins enrichissant et intéressant pour vous, ne pas avoir de passion dans la vie doit être bien triste.
Intéressez-vous au monde qui nous entoure, soyez ouvert d’esprit, sortez-bouger, la connaissance est à porter de clavier. Découvrez-vous une passion et tentez d’en faire votre métier !

4. Soyez bien entouré, allez à la rencontre des gens et développez votre réseau

Quand on est jeune, on a de l’énergie à revendre, on veut faire ses preuves et on peut bien souvent déplacer des montagnes, voir des chaînes de montagnes. Cependant, le manque d’expérience peut vite faire qu’on est débordé, ce qui détourne rapidement des objectifs.

Parfois, notre plan ne se déroule pas comme prévu et des évènements interviennent qui ne vous facilite pas la tâche. Il est indispensable d’avoir certaines qualités d'entrepreneur :

  • Sachez-vous adapter
  • Ayez le goût du risque ou cultivez-le
  • Soyez pragmatique !
  • Soyez un leader
  • Faites preuve de créativité

Mais ces compétences ne font pas tout : s’entourer des bonnes personnes est PRIMORDIAL. Et surtout la première année, car c’est là que tout va se jouer ; rencontrez donc le maximum de personnes possibles dans tous les domaines, développez votre réseau (avec Viadeo notamment), et ne doutez pas du pouvoir relationnel.
Savoir bien s’entourer sera réellement déterminant si vous voulez réussir vos débuts, mais aussi et surtout pour vous développer ! Créer une entreprise est une chose, mais la développer est un second défi, car c’est à ce moment-là que vous devrez prendre des décisions très importantes qui auront bien souvent un enjeu financier.

L’avenir de votre entreprise sera la conséquence des décisions que vous allez prendre. Celles-ci vont en effet façonner votre entreprise. En conclusion, profitez au maximum des évènements de votre ville pour rencontrer des personnes, car ces dernières seront peut-être vos futurs clients, vos prochains fournisseurs et même de futurs collaborateurs et partenaires.

5. Bien garder en tête les clefs du succès.

Savoir faire, faire faire et faire savoir :
  • Savoir faire : Développez vos compétences dans un domaine qui vous passionne et devenez un expert !
  • Faire faire : Sachez déléguer, un jour ne compte que 24 heures et vous n’avez que deux mains, vous ne pourrez donc jamais tout faire tout seul (surtout quand votre entreprise va se développer).
  • Faire savoir : Communiquez au sujet de votre expertise et médiatisez-vous de la meilleure des manières afin d’être reconnu dans votre domaine.
Voir sur ce sujet le très bon article d’Alexandre Roth sur les 3 clefs du succès.

Que faut-il donc pour réussir son entreprise quand on a 18 ans ?

Hormis certaines qualités indispensables, je pense qu’il est vraiment important de voir la création de votre entreprise comme une étape dans votre vie. Ainsi que dans votre développement personnel.

  • Passionnez-vous
  • Investissez-vous
  • Monétisez vos compétences
  • Prenez des décisions
  • Prenez des risques
  • Apprenez de vos erreurs
  • Développez votre réseau
  • Sachez bien vous entourer
  • Profitez de l’expérience de votre entourage
  • Demandez conseil
  • Profitez de toutes les opportunités qui s’offrent à vous !

N’oubliez pas de faire bon usage des libertés qu’offre l’entreprenariat dans votre vie personnelle et n’hésitez pas à vivre d’une manière totalement différentes des personnes salariées ; par exemple, sachez gérer votre emploie du temps à votre manière et faire les bons compromis.

 

<< En chiffres : les créations d'entreprise en France

Autour du même sujet