Formation : ce que vous devez en attendre

Décider de former ses équipes c'est développer des compétences, se remettre en question et faire évoluer son organisation. Mais la formation a t-elle réponse à tout ? Dans un contexte incertain, est-ce la solution idéale pour répondre à toutes les questions ?

La formation peut-elle TOUT faire en entreprise ? Peut-elle tout résoudre dans une organisation ? Peut-elle répondre à toutes les questions posées par les entreprises ?

OUI : La formation a le mérite d'exister pour les salariés et tous les collaborateurs de l'entreprise. Elle trouve son utilité, son efficacité par son adéquation entre l'objectif attendu de la formation et son RESULTAT obtenu. Ou mesuré. 

La formation permet le développement des compétences et va générer une réelle valeur ajoutée pour l'entreprise. ( Quand la formation est utile, bien choisie et bien menée ). Décider de se former , c'est accepter la remise en question personnelle et professionnelle, accepter de changer ou modifier ses pratiques dans un seul objectif : s'adapter aux évolutions et trouver du confort, du plaisir et du mieux- être.
Mais ATTENTION : La formation ne va pas automatiquement se substituer à une organisation défaillante. elle ne va pas remplacer une impuissance managériale. Elle ne vas pas jouer le "sauveur" d'un manque d'effectif. Elle ne va pas jouer le rôle du  "placebo" pour rassurer ses équipes.

La formation n'a pas la réponse à tout.Organiser une action de formation pour remotiver ses équipes quand le manager ne suffit plus ? Organiser une formation en "Gestion du temps" quand les plannings sont surchargés ? Planifier une formation sur la gestion de l'agressivité quand les moyens humains à l'accueil resteront insuffisants ? Former en management quand le management du système est inexistant ? Les exemples restent nombreux .

La formation va tenir quel rôle ? Quelle sera l'image d'une action de formation dans l'esprit des collaborateurs ? 

Faut-il organiser une formation pour "calmer" les esprits ?  Une formation de ce type dans un contexte incertain aura un effet plutôt inverse. Elle ne va plus mobiliser les salariés. La formation  qui devrait être bénéfique pour tous va se transformer en méfiance et en perte de confiance envers ses dirigeants. La formation va trouver son utilité dans l'instant. Mais son effet ne va pas durer bien longtemps.
Son effet sera limité dans le temps. La faille de la désorganisation ou du manque de moyen va réapparaître. 
La formation va devenir le pansement qui cache la faille. Est-ce son véritable objectif ? Doit-elle jouer ce rôle ?

Pour résumer : 

1. Une action de formation doit être légitimée dans son acte et dans les résultats attendus par les décideurs.
2. Une action de formation doit montrer son UTILITE grâce aux résultats perçus dans l'organisation. Elle doit donner du sens, une direction et des résultats.
3. Choisir de se former, c'est avant tout pouvoir développer le système existant afin de l'adapter au contexte actuel.
4. Choisir de former ses équipes , c'est aussi permettre un retour sur investissement avec une allocation de moyens pour réussir son changement.
5. Accepter de former ses collaborateurs, c'est avoir la volonté de faire progresser ses équipes, vouloir échanger avec d'autres acteurs , c'est aussi imaginer d'autres solutions.

6. FORMER est une action POSITIVE dans un système. Cela autorise le système à se remettre en question et propose des innovations pour évoluer.
7. La formation n'est pas un pansement qui couvre une blessure pour rassurer ses équipes.

8. La formation n'est pas une action pour "faire plaisir" à ses collaborateurs. La notion d'utilité et de performance doit avoir tout son sens.
9. La formation ne remplace pas un système de management déjà inexistant.
10.La formation ne motive pas ses équipes quand le système lui-même n'a jamais réussi à mobiliser ses acteurs.
11. La formation ne sera pas une réponse structurelle face à des défaillances stratégiques.
12. La formation ne va pas inventer une culture d'entreprise quand celle-ci n'a jamais été conçue.
13. La formation ne sera pas le remède au mal-être, surtout si le retour dans l'entreprise n'offre 
pas le bien-être au travail.
14. La formation ne peut exister que si un système d'évaluation est mis en place. Sans ce système, la formation aura beaucoup de mal à se justifier. Faire le suivi et accompagner le collaborateur formé sera un acte primordial.

La formation joue son rôle : former pour créer une valeur ajoutée. Elle donne du sens pour permettre de transférer ses acquis sur son poste de travail. Elle re-mobilise des équipes "fatiguées" , grâce la cohésion de groupe. 

La formation est véritablement une fenêtre sur l'extérieur, une respiration pour le collaborateur, une pause pour mieux vivre le présent...avant de retourner vers la vitesse exigée par les résultats de l'organisation.

La formation se doit d'être précise, claire et trouver son terrain de développement dans l'entreprise. Elle a alors de beaux jours devant elle, mais attention, elle n'a pas vraiment "réponse à tout".

 

 

Autour du même sujet