La communication orale et comportementale : l'apprentissage de l'expression de soi

La communication orale et comportementale se retrouve dans différents lieux (assemblée générale, examen oral, congrès, meeting, réunion...). Cela va se traduire par l'apprentissage de l'expression juste et adaptée.

Comme il peut être difficile de s'exprimer face à un groupe. C'est des moments d'angoisses et de tensions pour certains. Cela se traduit par un débit rapide et de l'inhibition. Partir de soi pour exploiter ses gestes, sa voix afin d'être le plus authentique et le plus convaincant face au groupe.

Qu'est ce qui se joue lors de ce moment ?

C'est le regard de l'autre qui est lourd à porter sur soi. Plus précisément notre regard sur nous renvoyé par ce que l’on interprète du regard de l'autre. Un inhibition infantile se réactive. Cela se traduit particulièrement avec les personnes exigeantes avec eux même car il y a peu de place pour l’indulgence avec soi. Une forte déception de soi provoque la colère à notre encontre, ce qui se traduit par une anxiété et évacuation du texte et  de la parole.

Comment la communication orale et comportementale apporte des solutions ?

La prise de conscience de ses gestes, sa voix et sa façon d’être permet de constituer le départ de la maitrise de soi. Cela implique la facilité d’inclure les interlocuteurs comme des complices et non plus comme déstabilisant.

L’apprentissage de devenir communicant oral et comportemental

Cette apprentissage consiste à comprendre l'importance du corps et du contact comme moyen de se réapproprier ses mouvements et sa façon d’être pour conforter ses interlocuteurs. L’écoute pour trouver le lien avec l’autre. La voix  pour poser ses mots et séduire votre auditeur.  La respiration pour apprendre à se ressourcer en cas de tension. L’imaginaire pour organiser sa pensée et la rendre libre. Le rythme pour dynamiser l’intonation et captiver son auditoire. La diction pour se faire comprendre le plus audiblement possible. La maitrise de soi pour gagner en confiance. La mise en valeur des mots pour marquer les esprits. L’empathie pour ressentir l’autre en tant qu’allié. Le communicant avec ces repères peut alors se situer dans la plupart des situations sans difficultés, en toute sérénité.

Autour du même sujet