Les risques de ne pas se connaître soi-même

Hiroshi Mikitani, PDG du géant du e-commerce japonais Rakuten, estime qu'il faut avant toute chose connaître ses forces et ses faiblesses pour pouvoir réussir.

Suivre l'auteur sur LinkedIn  

A quel point vous connaissez-vous vraiment ?

Vous pensez peut-être que vous êtes le mieux placé pour connaître votre personnalité. Cependant la plupart des êtres humains se trompent à ce sujet. Nous connaissons tous quelqu'un qui a déjà fait cette erreur – un individu qui se prend pour un fin négociateur alors qu'il passe à côté de détails capitaux.
Un manager qui se croit coriace alors qu'il est mollasson. Il s'agit d'un défaut humain très fréquent.

Bien sûr, personne n'est parfait. Nous avons tous des domaines dans lesquels nous excellons et d'autres pour lesquels nous sommes à la traîne. Mais le secret de la réussite est d'en être conscient. Lorsque vous connaissez vos forces et vos faiblesses, vous pouvez vous positionner afin d'être le plus brillant possible dans n'importe quelle situation.
La clé du succès n'est pas la perfection, mais de se connaître soi-même.

Comment y parvenir ?

1) Développez des unités de mesure pour tester vos idées en continu

Que valent vos compétences d'innovation ? Est-ce que vous savez trouver de nouvelles idées, ou au contraire, peinez-vous à inclure des éléments de réussite dans vos projets ? Vous ne le saurez jamais en vous contentant de ressasser l'idée dans votre esprit. Pensez, concevez, et mesurez. C'est ainsi que vous découvrirez la valeur de votre intuition.

2) Trouvez quelqu'un avec qui discuter de vos idées

Nous passons notre temps à réfléchir à nos propres idées, mais à quelle fréquence soumettons-nous nos idées à quelqu'un d'autre ? Un point de vue extérieur vous aidera à vous cerner plus clairement. Beaucoup de personnes brillantes connaissent des gens avec qui elles peuvent échanger. Elles peuvent aller voir ces individus et leur présenter leur idée pour voir si celle-ci tient debout.
C'est bien plus qu'un simple processus de brainstorming. C'est un moyen de mieux se percevoir soi-même ainsi que son projet. Lorsque vous obtenez un retour de la part d'une personne extérieure, vous pouvez visualiser vos efforts beaucoup plus clairement.

3) Regardez en arrière

En tant qu'humains, nous avons souvent tendance à nous tourner vers notre avenir. Nous nous concentrons sur le prochain grand événement, la prochaine opportunité, le prochain coup de chance. Toutefois, si vous voulez mieux vous connaître, essayez de faire marche arrière sur votre vie.
Imaginez que vous êtes en train d'écrire votre nécrologie : que dit-elle de vous ? Quelles sont les choses que vous regrettez ? Cet exercice mettra en évidence vos succès mais aussi les domaines dans lesquels vous devez vous améliorer.
Si vous ne vous connaissez pas suffisamment vous-même, vous négligerez des opportunités de progrès personnel. Vous vous retrouverez dans une impasse pendant que d'autres, plus conscients de leurs lacunes, amélioreront leurs performances et vous devanceront.

Mon livre : Marketplace 3.0

Traduction par Joséphine Dennery, JDN
Cette chronique traduite par le JDN a été publiée via le programme Influencers de LinkedIn, où s'expriment près de 300 leaders d'opinion. Retrouvez la version originale en anglais ici.

Autour du même sujet