Former à distance : quelle réalité pour la formation professionnelle de demain ?

Les métiers de la formation pour adultes sont en pleine mutation. PRUDENCE . Il est très souvent évoqué l'arrivée du E-learning dans la méthodologie d'apprentissage. ATTENTION, encore trop de confusion. Peut-on TOUT faire et TOUT réaliser en formation avec les entreprises ? Doit- on TOUT modifier pour se plier à ces nouvelles règles ? Il sera indispensable de créer un cadre nouveau pour ne pas finir dans les dérives de ces méthodologies complexes de formation.

Consultant - Formateur depuis 20 ans dans le secteur du management des équipes et du développement relationnel dans les entreprises (PME-PMI) , je me pose de nombreuses questions sur l'avenir de mon activité.
Le métier de la formation professionnelle change et se modifie autant dans sa conception que dans les résultats attendus. L'arrivée depuis un certains temps du E-learning dans le secteur de la formation professionnelle en entreprise me plonge dans une incertitude totale. De nombreuses questions se posent , mais les personnes ( concepteur-réalisateur-animateur ) déjà immergées dans ces nouvelles méthodologies de formation ne peuvent me répondre avec une grande précision.
Pour centrer le sujet, qui est très vaste, je vais juste réduire le champs d'application. Le vocabulaire est très nouveau et les outils très variés. De quoi s'y perdre rapidement si l'on n'est pas ou peu initié dans ces nouvelles approches. L'entreprise le sera hélas encore plus , car il faudra convaincre les services RH et les chefs d'entreprises de l'efficacité de ces formations dites " à distance".  Aujourd'hui, je m'interroge sur ce sujet.
Je vais juste poser des questions sur le secteur de la formation professionnelle centré sur le développement des compétences des salariés ou dirigeants. Je ne vais pas traiter le sujet des écoles de commerce ou autres organismes de formation qui sont déjà lancé dans ces nouvelles approches.
La méthodologie FOAD : une formation ouverte et/ou à distance (FOAD) est un dispositif souple de formation organisé en fonction de besoins individuels ou collectifs (individus, entreprises, territoires). Elle comporte des apprentissages individualisés et l’accès à des ressources et compétences locales ou à distance. La présence d'un formateur n'est pas obligatoire..
Peut-on parler aujourd'hui d'efficacité de la formation en terme de résultats concrets avec une approche uniquement réservée à la FOAD ? Les entreprises pourront-elles tout réaliser à distance pour former leurs salariés ? Comment mesurer l'implication et la motivation des salariés formés dans le cadre d'un processus FOAD ? Les chefs d'entreprises sont-ils préparés et formés pour accueillir ces nouvelles méthodes de formation ?
Des questions qui restent encore aujourd'hui sans réelles réponses.
Notre métier de consultant formateur change et devra s'adapter aux nouvelles technologies (Multimédia, youtube, réseaux sociaux, tablette, smartphone (supports multiples) et l'arrivée des
MOOCS : Massive open online coursrs. Issus de la philosophie connectiviste, ce sont des cours en ligne (plateforme) pour  multi-apprenants,  accessibles à tous gratuitement et/ou le savoir peut se construire grâce à l'interaction entre tous les apprenants connectés et les ressources à disposition ).

La FOAD peut prendre différentes formes : Cours par correspondance, enseignement assisté par ordinateur, techniques multimédia, utilisation d’Internet… et aussi des formations « mixtes »,associant FOAD et présentiel, peuvent aussi être mises en œuvre: c’est ce qu’on appelle le « blended learning ».
Un nouveau système, du vocabulaire et surtout apprendre à comprendre comment cela fonctionne.
Ce processus de formation appelé "BLENDED LEARNING" sera-t-il demain ce nouveau système de formation professionnelle proposé en entreprise pour échapper aux contraintes économiques ?
  • Doit-on demain (car aujourd'hui, c'est déjà demain, rapidité oblige !) se reconvertir en concepteur multimédia pour accéder à la construction de modules de formation à distance ?
  • QUI a été formé pour cela ?
  • Qui a été préparé à recevoir ces changements dans l'approche de la formation professionnelle ?
  • Quelle sera la place aux consultants- formateurs  qui ont animé en présentiel depuis 20 ans ?
  • Sont-ils finis ?
  • Le métier sera-t-il voué à disparaître ?
  • Serons-nous uniquement des concepteurs multi-supports pour répondre à cette réalité  économique : Réduire les budgets de formation ?  
  • TOUT doit se faire à distance car cela coûte moins cher à l'entreprise ?
  • Le mot "distance" et le mot "formation" vont-ils vraiment ensemble pour une efficacité absolue ? OUI ....
  • Mais à quel prix ?
IL est important de transformer le visage de la formation professionnelle et de s'adapter aux évolutions de la société ....mais PRUDENCE. La rapidité et la vitesse d'approche de ces nouveaux systèmes doivent se préparer au mieux afin de réussir cette nouvelle méthodologie dans le secteur de la formation professionnelle..Les entreprises, PME et PMI qui ont aussi découvert le DIF très tardivement, ne sont pas encore préparées à tous ces changements. Aujourd'hui la formation doit être ludique, participative, interactive et accompagnée.
C'est un élément important et recherché. Être présent dans le processus de formation restera incontournable dans le système de la formation professionnelle. ( d'autres thèmes, bien sûr, se prêtent très bien à la formation à distance (Langue étrangère , informatique etc..).
Exemple d'actions : En management, des modules pourront se réaliser à distance pour les "fondamentaux" , apports théoriques, mais pour ce qui concerne l'approche opérationnelle par des mises en situations et Jeux de rôles, la distance ne sera absolument plus adaptée. Comment se tester dans le mode "RELATIONNEL et comportemental" à distance ? Impossible. Idem pour les contenu qui traitent du développement personnel.Le risque n'est-il pas aussi de privilégier des thèmes qui favorisent "la distance" plutôt que de payer une formation qui demande du présentiel à 80 % ?
Ne va -t-on pas arriver à des choix stratégiques économiques au détriment d'une demande réelle ?
Le BLENDED LEARNING doit se penser en terme d'efficacité et de résultats attendus (dans la formation choisie).

Le chef d'entreprise qui va former ses équipes doit VOIR concrètement les apports de la formation

Le salarié formé doit être motivé pour suivre ce processus nouveau et surtout comprendre comment il va appliquer sur le terrain les acquis de sa formation.
Repenser la distribution des "SAVOIRS" dans la formation professionnelle sera le travail prioritaire, mais revoir aussi l'accompagnement des salariés formés.
La formation à distance ne va pas TOUT résoudre, loin de là.  Notre métier de consultant-formateur a encore  de l'avenir, ce qui veut dire aussi de commencer à préparer maintenant cette métamorphose.
Les "anciens consultants" vont faire place à des nouvelles générations de formateurs virtualisés et numérisés...
 Attention : La formation professionnelle ne doit pas se tromper sur sa finalité.
Le risque de la contrainte économique ne doit pas entraver l'efficacité et la performance recherchée dans le processus de formation.
Ces nouveaux systèmes ( supports - Outils - méthodes et processus...) devront être préparé à l'avance pour éviter le CHOC de cette nouvelle approche dans la formation professionnelle.
Les entreprises doivent être impliquées pour ne pas se détacher encore plus du système de formation par sa nouvelle complexité.

Smartphone / Réseaux sociaux