Sept façons d'augmenter votre popularité

Récemment, j'ai reçu un jeune diplômé qui devait passer un entretien d'embauche par Skype auprès d'une fameuse banque. Même s'il se trouvait dans mon bureau, nous avons répété l'exercice sur Skype et je suis allée dans la pièce à côté afin de constater de quoi il aurait l'air auprès du conseil d'administration.

L'expérience que j'en avais en tant que personne était différente de celle que j'ai eue sur Skype.
Il s'agissait d'une personne enthousiaste et chaleureuse mais cet aspect de sa personnalité a rapidement disparu en ligne. Nous avons donc réellement dû développer ses traits de caractère pour démontrer qu'il était une personne appréciable.
Nous avons constaté que, dans un contexte de recrutement, si l'employeur apprécie le candidat, ce dernier se voit proposer le poste dans 50 % des cas. Selon le Wall Street Journal, une étude de l'Université du Massachussetts effectuée sur 133 dirigeants a démontré que lorsqu'un candidat est sympathique et présente une argumentation bien construite, le recruteur a tendance à se conformer à ses suggestions, même s'il n'est pas d'accord avec lui et que le candidat manque d'assurance.
Alors, la popularité s'enseigne-t-elle ? Je pense que oui.
J'ai passé plus de 15 ans à inculquer des techniques pour établir des rapports et des connexions dans la grande distribution. A chaque situation dans laquelle les ventes devaient être stimulées, je me suis moins concentrée sur l'aspect financier que sur l'équipe qui en était responsable et la façon dont elle interagissait avec les clients. En conséquence, le chiffre d'affaires d'un seul magasin a doublé en l'espace d'un an.
Voici donc les 7 étapes qui, selon moi, font toute la différence dans la construction de votre popularité personnelle.

1. Déchiffrez les gens

Analysez tous les indices non-verbaux et corporels. Recherchez les micro expressions et le contact visuel. La semaine dernière, je devais attraper un avion pour assister à une conférence et ma chaussure s'est abîmée sur le chemin qui menait au quai d'embarquement. Je me suis ruée dans une boutique de chaussures de l'aéroport, cherchant frénétiquement à acheter une nouvelle paire. J'examinais rapidement le rayon des chaussures, essayant différents styles et jugeant lequel serait approprié pour une conférence. Mon vol partait dans cinq minutes ! Le vendeur s'est approché de moi et m'a demandé si tout allait bien. Peut-être ne s'en était-il pas rendu compte, mais je n'étais clairement pas là parce que je n'avais rien d'autre à faire. Il s'agissait d'une séance shopping tout ce qu'il y avait de plus sérieux ! Il n'a pas interprété mon langage corporel et mes déplacements qui témoignaient que j'avais désespérément besoin d'aide pour résoudre mon problème. J'ai dû lui répondre "Non, je ne flâne pas tranquillement, j'ai besoin d'un coup de main !" Si vous parvenez à observer les gens vous pourrez anticiper leurs besoins et donc leur poser les bonnes questions. "Vous avez l'air pressé de trouver une paire de chaussures, que puis-je faire pour vous y aider ?"

2. Soyez curieux

Tout le monde aime à parler de soi. Notre personne constitue le sujet favori de chacun d'entre nous, et tout ce que vous dites, les autres le rattachent à leur propre expérience pour vous signifier ce que cela représente à leurs yeux. Le moyen de raccourcir ce processus consiste à aller droit au but en leur posant des questions sur leur état, leur weekend, la façon dont s'est déroulée leur dernière réunion, où en est leur projet, comment vont leurs enfants ou si leur chien est rentré de chez le vétérinaire. La probabilité qu'une personne s'intéresse beaucoup à eux doit être plutôt faible, il est donc facile de faire en sorte qu'ils se sentent aussi importants et spéciaux qu'ils le sont réellement. Idéalement, la parole passe d'un interlocuteur à l'autre au bout de trente secondes. Surveillez le temps que vous passez à parler et si celui-ci est trop long ou trop court pour pouvoir relier vos propos.

3. Trouvez ce à quoi la personne est susceptible de penser

C'est une preuve d'empathie et de compréhension de l'univers de la personne. Plus vous serez capable de vous familiariser avec ce qu'elle ne dit pas, plus vous réduirez la distance qui se trouve entre vous deux. Elle vous appréciera parce que vous comprenez ses soucis ou ses défis.

4. Dispensez des compliments

Les gens sont absorbés par leurs soucis quotidiens, partagés entre leurs enfants, leurs collègues et autres problèmes devant être résolus. Ils sont souvent accablés et angoissés. Un simple compliment, une remarque par rapport à leurs cheveux, à un vêtement ou aux chaussures qu'ils portent peut faire beaucoup. Il est important de faire preuve de sincérité et de perspicacité. Ne leur dites pas qu'elles sont jolies si elles sont affreuses, ce ne serait rien d'autre que de l'hypocrisie. Les gens adorent qu'on les complimente. Maya Angelou a affirmé : "Les gens oublieront ce que vous avez dit mais ils se souviendront des sentiments que vous leur aurez procurés."

5. Sachez quand établir le contact

 Pour ce point-ci, vous devez réellement être capable d'observer les gens. J'ai le contact facile, ce qui signifie que j'étreins régulièrement mes clients lorsque je travaille avec eux. C'est ma façon de procéder mais je sais également quand garder mes distances. Si vous parvenez à observer les gens comme il faut, une légère pression sur leur bras / effleurer légèrement leur bras suffit à les connecter rapidement à votre personne / à les mettre en confiance. Par exemple, lorsque je coache des gens et qu'ils connaissent la réussite, je leur sers systématiquement la main. Cela a une influence sur l'énergie et la dimension personnelle de l'expérience est amplifiée.

6. Faites preuve de sympathie

 Souriez. Je sais que cela a l'air enfantin. Saviez-vous que votre sourire peut être un indice de votre longévité ? Peu importe le pays dans lequel vous vivez ou la langue dans laquelle vous vous exprimez, le sourire est international et contagieux. Combien de sourire distribuez-vous dans une journée ?

7. Créer un contact visuel

Établir rapidement un contact visuel permet d'instaurer un climat de confiance. Si vous baissez les yeux ou regardez ailleurs, la personne croira que vous n'êtes pas intéressée par ce qu'elle vous raconte. Lorsqu'elle vous parle, regardez-la droit dans les yeux. Maintenir un contact visuel quand vous prenez la parole contribuera à ce que la personne reste concentrée et soit davantage disposée à entendre ce que vous avez à dire.

8. Détendez-vous

Je sais que j'ai mentionné 7 étapes mais vous avez droit à un bonus. Ironiser, plaisanter et ne pas se prendre trop au sérieux apporte de la densité à la conversation. Jennifer Hawkins l'a démontré en arborant une magnifique jupe Bora Couture, qui s'est ouverte lors du défilé. Plutôt que de s'en prendre aux stylistes ou aux organisateurs, elle s'est mise à rire et a déclaré : "Zut, j'aurais souhaité porter des sous-vêtements plus adéquats !" Sa popularité a atteint des sommets grâce à cette simple phrase.
Ces étapes ne consistent pas à feindre, à faire preuve d'hypocrisie ou à affecter des réactions quelles qu'elles soient. La clé de la popularité est de se préoccuper moins de soi et plus des autres. Si vous prenez le temps d'observer et d'écouter les autres, vous serez plus influent et obtiendrez plus facilement les résultats que vous escomptez.

Traduction par Floriane Wittner, JDN.
Cette chronique traduite par le JDN a été publiée sur LinkedIn. Retrouvez la version originale en anglais ici.

Autour du même sujet