10 réactions spontanées que vous regretterez éternellement

L'avenir est une chose curieuse. Vous regardez devant vous, le chemin semble incertain, le futur imprévisible. Vous vous retournez et tout semble s'imbriquer parfaitement… si l'on excepte les choix que vous n'avez pas fait et les risques que vous n'avez pas pris. Voici une liste de dix choix que, tôt ou tard, vous regretterez d'avoir fait.

Suivre l'auteur sur LinkedIn  

1) Opter pour le regret plutôt que la discipline

"Si seulement j'avais…" sont les pires mots que vous puissiez prononcer. Réfléchissez à tout ce qui vous tenait à cœur mais que vous n'avez jamais accompli. Qu'avez-vous fait à la place ? Si vous êtes comme moi, vous ne parviendrez pas à vous en souvenir. Le temps est passé et, quoi que vous ayez pu faire à la place, cela ne valait apparemment pas la peine de s'en rappeler. Pensez à ce que vous rêviez d'accomplir il y a cinq ou dix ans de cela sans jamais oser passer à l'action…et songez à quel point votre situation serait appréciable si vous aviez franchi le cap.
Pensez à tout le temps que vous avez gâché et que vous ne récupérerez jamais. A partir de ce jour, efforcez-vous donc de faire ce à quoi vous aspirez, afin que dans cinq ou dix ans vous n'ayez aucun regret. Évidemment, le choix sera difficile et pénible, mais il le sera bien moins que la peine que vous éprouverez lorsque vous contemplerez ce qui aurait pu être mais ne l'est pas.

2) Choisir la lâcheté

Se montrer courageux ne signifie pas que vous ne ressentez aucune peur – en réalité, c'est l'inverse qui est vrai. Faire preuve de témérité irréfléchie ou dans un but indéfini revient à se montrer imprudent.
Les individus qui ont du cran ne sont pas sans crainte ; ils se sont simplement découvert un objectif qui a plus de valeur à leurs yeux que la peur. Imaginons que vous soyez effrayé à l'idée de lancer votre propre entreprise. Trouvez une raison qui a davantage de poids : offrir un meilleur avenir à votre famille, vouloir faire une vraie différence ou espérer de mener une vie plus gratifiante et épanouissante. Une fois que vous aurez trouvé une signification plus pertinente, vous trouverez également le courage de la mettre en application. Ne considérez pas la peur comme un obstacle devant lequel vous dérober, mais plutôt comme une difficulté à surmonter – parce que c'est ce dont il s'agit.

3) Essayer plutôt que d'agir

Mon patron m'a un jour assigné une tâche que je jugeais impossible à réaliser. "Entendu, j'essaierai", lui ai-je déclaré. A quoi il m'a répondu que cela n'avait aucune importance car, aussi longtemps que je ne démissionnais pas, il faudrait bien que l'accomplisse. Essayer ne fait pas partie des descriptions d'un poste. Seule la persévérance compte. Nous préférons souvent dire "J'essaierai", parce que cela nous laisse une échappatoire. Notre égo et notre identité ne sont pas mobilisés, puisque nous ne faisons qu'essayer. A partir du moment où vous dites "Je vais le faire", les perspectives se modifient.
Ce qui vous semblait auparavant insurmontable n'est plus une question de chance ou de hasard mais de temps, d'efforts et de détermination. Si ce que vous voulez réaliser vous tient réellement à cœur, ne dites pas simplement "j'essaierai". Dites "je vais le faire", puis faites tout votre possible pour tenir cette promesse par rapport à vous-même.

4) Se lancer directement

Peut-être ne mettrez-vous jamais au point un plan commercial parfait. Peut-être ne dénicherez-vous jamais les collaborateurs idéaux, le marché ou l'emplacement adéquat, mais vous pourrez trouver le moment propice pour démarrer, car ce moment, c'est maintenant. Le talent, l'expérience et les relations sont importants, mais vous impliquer dans chacun de vos nouveaux projets permettront à certains de se concrétiser. En outre, après avoir fait plusieurs essais, vous accroîtrez vos compétences, votre expérience et vos relations, de même que vos chances de réussite. Procédez à suffisamment d'essais et tirez-en les enseignements à chaque fois. A force, vous disposerez de tous les atouts, connaissances et relations dont vous avez besoin. Au bout du compte, le succès est une histoire de chiffres.
Il s'agit toujours de faire un essai, et de tenter encore et encore. Plus nombreuses seront vos tentatives, plus vous connaîtrez la réussite. Mettez donc les chiffres de votre côté et essayez autant que vous le pouvez. Rien ne garantit que vous réussirez, mais ne rien tenter équivaut à échouer de manière certaine.

5) Choisir la stagnation

Les habitudes sont confortables. Mais le confort est l'ennemi du progrès. Si une opportunité se présente et que le seul critère qui vous retient est la perspective du changement, foncez. Idem si vous souhaitez vous rapprocher de votre famille, de vos amis ou de personnes qui pensent et agissent comme vous. Lorsque j'ai demandé au chanteur Lee Brice quel conseil il donnerait à un artiste en devenir, il m'a répondu "Qu'il aille à Nashville". Ne soyez pas inquiet. Vous trouverez rapidement de nouveaux endroits agréables à fréquenter et établirez de nouvelles habitudes. Vous vous ferez de nouveaux amis et jetterez un regard neuf sur votre vie. De plus, Thomas Wolfe avait tort. Si ça ne fonctionne pas, vous pourrez rentrer chez vous. 

6) Ne pas lâcher prise

L'amertume, le ressentiment et la jalousie s'apparentent à un poison que l'on souhaiterait capable de terrasser notre ennemi. Vous êtes la seule personne à en pâtir. La vie est trop courte pour en vouloir à toutes les personnes qui ont pu vous blesser; abandonnez votre rancœur. Employez l'énergie ainsi épargnée à prendre soin des gens que vous aimez et qui vous aime.

7) Ne pas s'excuser

Nous faisons tous des erreurs, c'est pourquoi nous avons tous des choses pour lesquelles nous devons nous excuser. Des mots, des gestes, des omissions, une présence rare… Ravalez votre peur ou votre fierté et dites que vous êtes navré. Vous aiderez ainsi l'autre personne à oublier son ressentiment ou son amertume à votre égard, et vous pourrez tous les deux prendre un tout nouveau départ, plutôt que tard, ou que jamais.

8) Se cramponner à ses solutions de rechange

Un plan de secours peut vous aider à dormir, mais il peut également constituer un expédient lorsque la situation se complique. Vous travaillerez beaucoup plus dur et beaucoup plus longtemps si votre projet initial fonctionne, parce que vous n'aurez pas d'autres choix. Résultat – sans filet de sécurité –, cela vous incitera à travailler plus que ce dont vous vous croyiez capable. Ainsi, si le pire venait à se produire (il ne l'est jamais autant que ce que vous imaginez), sachez que vous trouverez le moyen de rebondir. Aussi longtemps que vous continuerez à travailler dur et à apprendre de vos erreurs.

9) Être fier

Ne soyez pas trop orgueilleux pour admettre que vous avez tort, pour voir les choses en grand, pour faire preuve d'autodérision ou pour demander de l'aide. N'ayez pas peur de saisir une opportunité et de ne pas la concrétiser. Relevez-vous et continuez d'aller de l'avant. Au contraire, incluez la fierté dans le fait que, quoi qu'il arrive, vous retomberez toujours sur vos pieds et parviendrez toujours à avancer.
Ce faisant, vous ne serez jamais réellement perdant et vos rêves ne sembleront jamais irréalisables. 

10) Se montrer insouciant

Le rejet, la tristesse ou l'échec font mal ; ils causent parfois beaucoup de peine. Et que faites-vous dans ces cas-là ? Vous évitez d'être blessé et décidez de ne plus vous soucier de quoi que ce soit. Mais de cette façon, vous deviendrez hermétique à toute forme de relation, de joie et de réussite. Continuez la partie, développez des sujets de préoccupations. Choisissez de vivre.
A votre tour : que regrettez-vous ou qu'avez-vous espérer de ne jamais avoir à regretter ? 

Traduction par Floriane Wittner, JDN.
Cette chronique traduite par le JDN a été publiée via le programme Influencers de LinkedIn, où s'expriment près de 500 leaders d'opinion. Retrouvez la version originale en anglais ici.

Autour du même sujet