Candidats à l’embauche : comment taper dans l'oeil des recruteurs sur LinkedIn

Les recruteurs utilisent de plus en plus LinkedIn pour dénicher de nouveaux talents. Mais comment présenter votre profil LinkedIn sous son meilleur jour ?

1- Une photo de profil professionnelle sinon rien !
Photo prise lors d’un mariage, photo de groupe avec le bras d’un ami coupé au montage ou encore photo en mode « selfie », gardez vos photos personnelles pour Facebook !  « Ce type de photo n’a rien à faire sur LinkedIn lorsque l’on recherche un emploi. Ni même lorsque l’on est en poste ! La photo de profil doit représenter les compétences, les domaines d’expertise des candidats, et non pas leur vie privée » explique Hanaâ Kharbouche, chargée de recrutement au sein du cabinet Albedis. 

2- Un profil le plus complet possible
Vous êtes responsable Marketing au sein d’une PME du secteur pharmaceutique… Mais encore ? Indiquer seulement votre poste et le nom de votre entreprise sur votre profil LinkedIn ne vous différenciera en rien des autres candidats au yeux d’un recruteur.  Valorisez les missions dont vous êtes en charge, les actions opérationnelles que vous avez menées, indiquez que vous managez une équipe de 4 personnes, mentionnez le nom des clients pour lesquels vous travaillez… « C’est très simple : lorsque je consulte un profil d’un candidat potentiel, et que celui-ci n’a guère pris le temps de renseigner ces informations, je ne chercherai pas à l’auditionner et passe au profil suivant. » souligne Hanaâ.

3- Tribune, thèse, livre blanc… Valorisez vos publications !
« Je m’intéresse de près aux contenus réalisés par un candidat. Cela montre qu’il s’intéresse à son écosystème, aux problématiques liées à son secteur d’activité.  Lorsque je consulte les publications d’un candidat potentiel, je me dis qu’il maîtrise son sujet, qu’il a développé une véritable expertise. Incontestablement, cela lui donne du poids et une crédibilité supplémentaire. » indique notre Talent Acquisition Manager. 

4- Recommandations de compétences, oui, mais vraies références, surtout !
Depuis plusieurs mois, LinkedIn vous incite à recommander en un clic les compétences de vos relations professionnelles. Le réseau social vous prémâche le travail en vous proposant des compétences comme Management, Marketing Digital, ITIL, gestion de projets… Autant de mots-clés présents sur le profil de votre contact.  Sauf que, à moins d’avoir travaillé avec chacune de vos 429 relations, ces recommandations ne valent en réalité pas grand chose… Plutôt que la recommandation de compétences, Hanaâ, notre spécialiste en recrutement, préconise de solliciter ses références. « Un candidat pourra être recommandé 50 fois par 50 personnes différentes sur sa compétence en gestion d’équipe, j’accorderai toujours plus de valeur à celui qui aura sur son profil LinkedIn un texte émanant de personnes avec qui il a réellement collaboré, qui valorise ses compétences, son travail et ses initiatives. » remarque-t-elle. 

5-Recherche de poste à l’international ? In English, of course !
Si cela tombe sous le sens, il semble pourtant que cette notion ne soit pas acquise pour tout le monde… Si vous souhaitez intégrer une entreprise d’envergure internationale, votre profil LinkedIn se doit d’être en anglais.  « Pour bon nombre d’entreprises présentes sur des marchés étrangers, la langue de travail la plus commune reste l’anglais, à quelque exceptions près. Entre deux candidats à compétences égales et qui envisagent tous deux une carrière « worldwide », je privilégierai toujours celui qui a complété son profil LinkedIn en anglais. Cela montre que le candidat est déjà dans cet état d’esprit, et qu’il a compris les attentes des recruteurs. » explique Hanaâ. 

6- « Je ne perds pas mon temps avec des profils incomplets »
« Pour nous recruteurs, LinkedIn est un formidable outil qui nous aide à dénicher et sélectionner les meilleurs talents. Mais cela n’est rendu possible que lorsque les candidats complètent leur profil avec le plus de précisions possibles.  Celui qui se dit « en recherche active » et qui ne décrit aucun de ces précédents postes, qui ne renseigne aucune compétence linguistique ou toute autre information utile valorisant son expérience, n’a quasiment aucune chance d’être repéré et contacté dans le cadre d’un recrutement.  Je ne m’éternise jamais sur les profils LinkedIn incomplets. J’ai besoin d’informations concrètes qui me permettent d’identifier très rapidement si le candidat potentiel fera partie de ma short-list de candidats à rencontrer. » conclut Hanaâ.     

Recrutement / Linkedin