Faire de la flexibilité du travail une réalité

A l’ère du numérique, la flexibilité du travail devrait être une pratique professionnelle naturelle pour les familles modernes. Et pourtant, les chiffres révèlent que les salariés sont mal à l’aise à l’idée d’en faire la demande à leurs patrons.

Ce constat soulève une question plus vaste et urgente : pourquoi les employeurs ne sont-ils pas plus nombreux à permettre à leurs équipes de travailler depuis des lieux perçus comme plus pratiques ?

Beaucoup de dirigeants sont en effet encore réticents à l’idée d’offrir davantage de flexibilité à leurs employés par crainte de répercussions sur leur productivité. Cette idée reçue semble aujourd’hui dépassée lorsque l'on s’aperçoit que la hausse de la mobilité a entraîné l’émergence d’une éthique professionnelle axée sur une connectivité permanente, remettant ainsi en cause le conservatisme ambiant.

Les employés d’aujourd'hui sont férus de technologies. La mobilité et la consumérisation sont des notions fortement ancrées dans leur vie privée, et ils s’attendent désormais à ce que les technologies professionnelles à leur disposition leur offrent une simplicité d’un même niveau. Cela inclut de leur offrir la possibilité de collaborer de façon flexible avec leurs collègues travaillant depuis d’autres régions et ou d’autres pays. Cette tendance est d’ailleurs vouée à s’accentuer avec l’entrée des individus de la génération Z sur le marché du travail. De toute évidence, nous sommes aujourd’hui témoins d’une évolution constante et irrémédiable vers des environnements de travail plus mobiles, plus connectés et plus collaboratifs.

Dans ce contexte, les employeurs doivent faire le nécessaire pour encourager le travail mobile et adopter une culture collaborative, tout cela en respectant les critères suivants :

Faire confiance à leurs employés

Les employés seront plus productifs s'ils travaillent de chez eux. En effet, selon les résultats d'une étude réalisée récemment par l’Université de Stanford, les salariés se soustrayant à la rigueur disciplinaire de leur lieu de travail passent en moyenne 13,5 % plus d’appels que les autres. En d’autres termes, ils produisent l’équivalent d’une journée de travail supplémentaire par semaine à leur entreprise. En outre, ils se disent également plus satisfaits de leur vie professionnelle et personnelle.

La collaboration est essentielle 

Les entreprises doivent désormais adopter et mettre en place des technologies permettant à leurs employés de travailler rapidement et avec fiabilité en déplacement, et d’assister à des réunions en ligne. Ces pratiques devraient également bénéficier de l’émergence de nouvelles technologies, et en particulier de la tendance à l’utilisation d’applications personnelles (telles que join.me, Evernote, Office365, Gmail, Slack) sur le lieu de travail (BYOA).

Accroître la productivité

Le fait de permettre aux salariés d’utiliser leurs outils favoris permettra d’accroître leur productivité. Il est important de s’assurer que les plateformes utilisées fassent l’objet d’une intégration mutuelle afin d’offrir une expérience empreinte de simplicité et de fluidité. L’idéal est de choisir des outils optimisés pour la plupart des appareils intelligents. Cet élément étant en général un bon indicateur de leur compatibilité sur le long terme, notamment pour la prise en charge d’appareils n’ayant pas encore été inventés.

Voir au-delà des lieux de travail physiques 

Envisagez de faire de chaque lieu un espace de travail potentiel grâce au Wi-Fi. De cette façon, vous pourrez offrir davantage de flexibilité à vos salariés quant à leur temps de travail.  

Réaliser des économies 

Le travail à domicile représente également l’opportunité de réaliser des économies en matière de mobilier, d’espace et de salaires.

Encore sceptique à l’idée de laisser vos salariés travailler depuis leur domicile ? Pourquoi ne pas profiter de contraintes météorologiques et autres grèves des transports en commun pour tester un nouveau programme ? Toute condition empêchant vos salariés de se rendre facilement au travail constitue une bonne opportunité de mesurer leur productivité à distance. Les employés les plus hésitants seront ainsi plus à même de franchir le pas et de discuter de cette pratique avec leurs managers, et vous pourrez ainsi prendre les mesures nécessaires pour satisfaire leurs besoins.

Autour du même sujet