Les recommandations professionnelles sont-elles utiles?

Les recommandations au format papier sont-elles toujours d’actualité et utiles? Faut-il plutôt miser sur les témoignages via les réseaux sociaux ? Les deux approches sont différentes et peuvent être complémentaires.

La lettre de recommandation papier, toujours appréciée dans certains domaines

La lettre de recommandation papier se pratique depuis de nombreuses années. En général, elle est rédigée par votre manager direct. Elle donne un caractère très officiel pour appuyer votre candidature, en relatant vos principales missions et compétences, appréciées par votre ancien n+1 tant au niveau des compétences que du savoir-être. Ce document formalisé, souvent très complet et parfois confidentiel, s’avère une pratique toujours privilégiée dans certaines professions (scientifiques ou juridiques par exemple). C’est une preuve factuelle et sérieuse de votre professionnalisme.

Les recommandations sur les réseaux sociaux, un moyen de séduire les recruteurs

Linkedin ou Viadéo proposent d’intégrer dans votre profil des recommandations en-dessous du descriptif de votre expérience. L’impact "marketing" est réel : à chaque expérience, vous pouvez solliciter un ou plusieurs témoignages, faisant preuve de votre professionnalisme durant cette expérience. Le témoignage peut être celui de votre manager hiérarchique mais aussi de vos collègues ou managers transverses. L’intérêt de ces différents témoignages est de donner plusieurs angles de vue (une sorte de 360°) sur vos compétences professionnelles : savoir, savoir-faire, savoir-être.

Les qualités citées par les témoins seront lues avec attention par les recruteurs.

Désormais, les sociétés du secteur digital, à l’image d’Expertime dont  je suis DRH, recrutent principalement via les réseaux sociaux. Notre équipe recrutement est sensible aux profils complets, bien renseignés et recommandés. C’est un signe de professionnalisme lorsque l’on souhaite se mettre en relation et échanger avec sa communauté professionnelle (collègue, fournisseurs, clients, …). 


Aujourd’hui, avoir un profil "marketé" sur les réseaux sociaux devient incontournable !

Les recommandations sur les réseaux sociaux augmentent votre légitimité et surtout votre visibilité. Elles contribuent à développer votre "personal branding". Indispensable par exemple pour les profils marketing/communication/commercial qui ont tout intérêt à recueillir ces fameuses recommandations car elles attestent de leur capacité à mettre en avant leur image professionnelle.

 

Se faire recommander par qui ? Comment ?


Le plus important est d’obtenir des recommandations de qualité, qui permettent aux recruteurs d’avoir  une vue générale sur vos compétences et aptitudes appréciées par vos anciens managers et collègues. Les recommandations avec peu de contenu et des fautes d’orthographes sont évidemment à bannir.

Aussi, vous devez réfléchir en amont à qui vous allez vous adresser pour obtenir des témoignages pertinents. Dans un premier temps, lister les managers et collègues légitimes pour l’exercice. Puis, vérifiez que vous êtes en contact premier niveau avec ces personnes. Enfin, contactez-les par mail, téléphone ou bien directement via la messagerie du réseau social pour leur demander une recommandation de la façon suivante : "Bonjour Sophie, Aurais tu l'amabilité de rédiger une brève recommandation de mon travail que je pourrais publier sur mon profil professionnel LinkedIn ? Merci d’avance pour ta participation". Sur Linked In, vous trouvez cette fonction à côté de votre photo en cliquant sur "voir le profil en tant que"  puis  "solliciter une recommandation".

Les "TAGS" de compétences: un plus pour votre profil?

LinkedIn permet à vos contacts de premier niveau, de confirmer votre maîtrise d’une ou plusieurs compétences.

Ces recommandations sont moins intéressantes car peu qualitatives. Toutefois, l’aspect visuel et la simplicité de cette fonction "tag" permettent une lecture rapide de vos compétences clés sous forme d’histogramme.


En conclusion, les recommandations papier ou sur les réseaux sociaux peuvent avoir un vrai pouvoir d’influence dans le processus de sélection de votre candidature voir même dans la prise de décision de votre embauche. Elles permettent aux recruteurs de vérifier des informations sur vos compétences techniques et votre savoir-être, attestées par votre entourage professionnel.

Selon son métier, il est également intéressant d’élargir ces recommandations à des clients, des fournisseurs, des N+2 mais sans trop d’excès : la qualité prime sur la quantité.  En échange des témoignages recueillis, pensez aussi à recommander vos anciens collaborateurs et managers : une belle façon de les remercier !

     

Autour du même sujet