Les 5 clés pour accroître le ROI des solutions de formation à distance

Le e-learning offre des avantages énormes aux entreprises et aux salariés en quête d'une meilleure formation professionnelle. Il permet également de mesurer le ROI de manière plus fiable que les formations en présentiel.

 

Les nouvelles technologies rendent la formation plus accessible, moins onéreuse, et plus pratique. Nombre de dirigeants sont convaincus que les techniques du e-learning (MOOC, COOC ou encore blended learning) offrent des avantages business tangibles : gains de productivité et de temps, pratiques plus uniformes ou encore réductions de coûts. 

Or, ces avantages sont parfois difficiles à quantifier. De surcroît, nombre d’entreprises ne définissent pas de cadre permettant de réellement mesurer l’effet des formations dans lesquelles elles investissent.

La question du retour sur investissement (ROI) des formations à distance n’a aucune raison de rester tabou. Dès lors, comment améliorer son retour sur investissement en cinq clés ?

Clé N°1 : Identifier les objectifs de l’entreprise et élaborer les programmes de formation en fonction de ces objectifs

Pour améliorer le ROI, les entreprises doivent commencer par définir leurs objectifs en termes d’impact, puis les utiliser comme base pour concevoir le programme de formation. Une fois les besoins de performance déterminés, les besoins d’apprentissage peuvent être identifiés et il sera possible de combler les lacunes de performance.

Pour pouvoir évaluer le ROI, il est essentiel de définir des objectifs 
clairs pour le programme de formation. Plus les objectifs sont spécifiques et ciblés, plus il sera facile de mesurer le chemin parcouru.

A noter également, un programme e-learning est toujours encadré par un budget et doit obtenir les résultats les plus favorables pour un investissement à coût maîtrisé.

Clé N°2 : Opter pour une plateforme de gestion de la formation
 qui enregistre les données essentielles et s’adapte à l’évolution des besoins

Adopter un système efficace de gestion de la formation (LMS pour Learning Management System) est essentiel pour maximiser le ROI des formations à distance. L’entreprise pourra acquérir une meilleure connaissance des taux de complétion (le pourcentage d'apprenants qui valide une formation) et de l’engagement des collaborateurs grâce à des enquêtes, le recueil de feedback intégrés dans le programme de formation mesurant ainsi directement la progression des salariés.

Il existe bon nombre de systèmes LMS prêts à l’emploi qui permettent aux entreprises de se lancer dans le digital learning sans partir de zéro. Il faut veiller à choisir ceux qui permettent d’adapter les systèmes aux besoins spécifiques de l’entreprise et de son activité. Le LMS doit aussi pouvoir s’enrichir au fil du temps pour répondre à l’évolution des besoins de formation.

Clé N°3 : Intégrer un contenu dynamique et interactif pour maintenir l’intérêt des apprenants
Il est inutile d’investir des sommes colossales dans des programmes digital learning si les apprenants n’utilisent pas les formations ou ne s’impliquent pas dans ces dernières.

Pour maximiser le ROI, les programmes de formation à distance doivent être conçus autour de l’apprenant. Il est essentiel de capter l’attention et de maintenir l’intérêt des utilisateurs. L’exercice n’est pas facile : les responsables de programme doivent non seulement veiller à obtenir des résultats pertinents et tangibles pour les apprenants  mais aussi tenir compte d’éléments susceptibles de les démotiver. Le recours à la gamification doit aussi être étudié avec soin car il y a un risque aussi de déconnecter l’apprenant de son objectif si l’usage n’est pas pertinent.

La majorité des participants préfère un environnement d’apprentissage qui fait la part belle aux éléments graphiques, images et vidéos, avec peu de texte et une voix off qui guide l’apprenant. La vue est un sens important et nombre d’entre nous apprenons mieux les concepts en les visualisant.

Faciliter les interactions tout au long du programme de formation renforce également l’implication des utilisateurs et le formateur peut être un facilitateur, créant ainsi un cercle vertueux sur le plan de l’engagement.

Clé N°4 : Viser un contenu équilibré pour un apprentissage de qualité

Les adultes apprennent mieux quand ils sont convaincus que le sujet leur apportera immédiatement un bénéfice. Les programmes de formation à distance doivent donc indiquer clairement dès le départ ce qu’ils entendent apporter aux collaborateurs et pourquoi ils sont pertinents par rapport à une fonction spécifique.

Relier l’achèvement de la formation à la réussite de l’apprenant est essentiel pour optimiser le ROI et le rôle du manager est primordial dans cet objectif. Cela envoie un message fort, indiquant que la formation est importante et que la participation et les efforts du collaborateur sont valorisés. 

Clé N°5 : Augmenter l’impact sur l’activité grâce à des programmes de formation complémentaires innovants

Pour les entreprises qui cherchent des opportunités d’apprentissage supplémentaires, les formations "just-in-time" et la pédagogie adaptative sont des compléments naturels aux systèmes e-learning traditionnels.

Les formations "just-in-time" permettent aux employés d’accéder à la formation au moment et là où ils en ont besoin. À tout moment, ils peuvent suivre des tutoriels auto-dirigés et utiliser d’autres outils pour effectuer des tâches données et rapidement mettre à jour leurs compétences.

Les programmes de pédagogie adaptative peuvent s’adapter automatiquement à différents niveaux de compétences, ce qui se traduit souvent par un apprentissage plus rapide et plus impactant du fait de la personnalisation.

Ces deux méthodes peuvent renforcer l’engagement et la satisfaction des collaborateurs, ce qui permet aux entreprises de fidéliser davantage leurs employés et donc d’augmenter le ROI.

Dans l’économie moderne, la formation continue et le développement personnel sont considérés comme un avantage compétitif pour les collaborateurs. Alors que le digital learning ne cesse de progresser en entreprise, on constate que cet engouement dépasse les frontières de la simple formation et permet aux entreprises de répondre à des enjeux plus larges d’information, de communication et de bien-être personnel. La question reste libre à chaque entreprise de savoir où souhaite t-elle mettre le curseur du ROI ?

Autour du même sujet