Formation en ligne : l'expérience utilisateur est une nécessité

Pour être efficace, la formation doit être accessible. Or, les collaborateurs des entreprises se sont rapidement vus proposer des outils austères, dénués d’aspects collaboratifs ou d’éléments de gamification. Dommage.

Les premières plateformes d’apprentissage, si elles rendaient l’accès au savoir très simple, négligeaient “l’expérience utilisateur”, devenue aujourd’hui incontournable. Deux facteurs expliquent pourtant ces nouvelles exigences portées sur l’expérience d’utilisation : l’offre du marché et les usages des apprenants.

Le nouveau paradigme de la formation en ligne

L’augmentation exponentielle de l’offre de produits et services technologiques au grand public et la gratuité de l’accès au savoir en ligne ont progressivement déplacé l’exigence de qualité du contenu vers l’expérience d’utilisation. 

Une expérience utilisateur devenue d’autant plus critique dans le domaine de la formation que l’offre s’est enrichie, la création de valeur ne reposant plus sur la seule existence d’un contenu rare. Depuis 10 ans, la formation en ligne s’est incroyablement développée sur tous les sujets et dans tous les secteurs offrant un panel de savoir sans limite. Dans un tel contexte, la différence entre deux contenus ne peut désormais plus s’évaluer que sur l’attention portée à la qualité de l’expérience globale d’utilisation.

Si cette question s’avère déjà fondamentale dans le cadre des cours en présentiel, un professeur animé et actif remportant toujours plus d’adhésion que la passivité d’un cours magistral, le digital a décuplé les exigences d’une expérience reposant désormais sur l’animation, l’accompagnement et la fluidité du parcours. L’expérience d’apprentissage se doit d’être pensée comme la pierre angulaire de toute formation, au même titre que  son contenu. C'est le meilleur moyen pour entrer en cohérence avec les usages des apprenants, dont les standards ont changé ces dernières années.

Des usages de consommation, aux usages de formation

Si cela sonne comme une éternelle rengaine, il n’en demeure pas moins qu’Uber et toutes ses émanations sur tous les secteurs, ont profondément et durablement transformé les usages et donc les attentes des consommateurs vis-à-vis des outils numériques.  

Leur succès repose essentiellement sur une expérience d’utilisation révolutionnant un service jusque là peu challengé. Dans le cadre de la formation en ligne, le sujet est le même puisque cette dernière, restée trop longtemps scolaire et austère, se penche depuis quelques années sur cet impératif expérientiel, s’emparant des codes desréseaux sociaux et autres applications de consommation du quotidien. 

Ces codes, peu nombreux au demeurant, témoignant d’une transformation des standards en la matière, s’avèrent pourtant essentiels à une expérience d’apprentissage réussie qui se doit d’être à la fois : 

- Accessible n’importe où et n’importe quand 

- Fluide et sans friction (la technologie ne devant à aucun moment être un frein à l’utilisation du produit) 

- Sociale en répondant aux normes d’interaction, de partage et d’échanges qui définissent nos sociétés modernes, 

- Dotée de gamification donc synonyme de plaisir et de bienveillance 

- Variée (une variété d’ailleurs essentiellement portée sur des formats rendant l’apprenant acteur de sa formation, loin de la passivité scolaire encore trop répandue sur le marché). 

En somme, c’est parce que l’expérience d’utilisation peut représenter un obstacle considérable à l’apprentissage, qu’elle doit servir de base à la construction de tout contenu de formation, et non l’inverse, tant pour en assurer sa valeur académique que sa viabilité économique.

Autour du même sujet

Annonces Google