Formation individuelle ou collective : quel choix effectuer ?

Pour impliquer le salarié, le fidéliser, la formation reste l’un des points essentiels d’un mode de management. Mais quelle formation choisir ? Individuelle ou collective ? Il y a du bon et du moins bon dans les deux propositions.

L’individu au cœur du collectif

La formation collective va prendre en compte le groupe en tant que tel. Pour l’entreprise, c’est un gain de temps et d’argent parce que cela permet de concentrer le travail de formation dans un seul endroit, avec un seul formateur. Mais est-ce réellement une bonne décision de vouloir former le plus grand nombre ? Le thème de la formation collective doit être choisi en amont. Il faut, pour l’entreprise, être certain que cela plaira à l’ensemble des participants car c’est là que se situe l’élément clé du collectif. Si les salariés se sentent écoutés, et réalisent que leurs souhaits soient entendus par leur hiérarchie, ils trouveront un intérêt à participer aux cessions de formations et seront, de suite, plus impliqués, plus motivés. L’avantage d’une formation collective est clairement de pouvoir créer du lien, de l’interaction entre les participants.

Eviter le sentiment d’exclusion

En revanche, elles vont mettre de côté les personnalités plus en retrait, qui auront plus de mal à s’affirmer, prendre la parole ou décider lors de ces formations. Cela peut entraîner un inconfort sur certains individus qui vont se sentir exclus ou pas réellement intégrés au groupe. Le sentiment de mal-être ne doit pas s’installer car un salarié doit se sentir pleinement en confiance et investi dans l’entreprise. Le but de la formation étant de faire monter en compétences le salarié pour apporter un plus à l’entreprise, mais aussi développer et renforcer la culture de celle-ci. Tout doit donc être mis en place pour que le salarié se sente le mieux possible. Le choix de la formation individuelle peut alors être considéré comme plus cohérent.

S’adapter aux attentes du salarié

Opter pour des formations individuelles semblent être plus pertinents. Et pourtant, l’important n’est pas le thème du format, mais les attentes du groupe, ses besoins. Cette démarche va découler d’une réelle communication, d’un échange entre l’entreprise et le salarié au préalable. Chacun est unique, il est donc nécessaire de savoir qui sont vraiment les salariés, quelles sont leurs motivations, leurs valeurs et leurs envies.  En communiquant, en essayant de connaître ce qui pourrait les intéresser, les motiver, l’entreprise va se concentrer sur un objectif commun bien précis, qui sera bénéfique pour les deux parties. Les salariés vont se sentir impliqués dans la vie de l’entreprise, mais également monter en compétences. Ce dernier sera, de ce fait, plus efficace et donc plus productif et quoi de mieux, pour une entreprise, qu’un employé investi au travail.

Autour du même sujet

Annonces Google