L'AFG s'oppose au déblocage de la participation

L'Association française de la gestion financière (AFG) s'est prononcée sur la proposition d'un déblocage de la participation . L'organisme souhaite que cette "fausse bonne idée" ne soit pas retenue par les pouvoirs publics. Il estime que cette mesure serait inefficace pour relancer le pouvoir d'achat et la croissance et dangereuse pour le développement d'une épargne retraite complémentaire. L'AFG considère également qu'un "déblocage de la participation aurait des conséquences graves pour l'épargne populaire, l'accès au logement, les fonds propres des entreprises et le dialogue social".

Fonds propres / épargne retraite