Bricolage : salaire, démission, pacs

La convention collective du bricolage vente au détail et en libre-service propose une grille de salaire, des congés payés, des indemnités de licenciement... Voici les choses à savoir lorsqu'on travaille sous la convention collective du bricolage, un secteur qui emploie de plus en plus de personnes.

Grille de salaire dans le bricolage

Les salariés qui relèvent de la convention collective du bricolage peuvent être classés dans trois catégories différentes : employés, agents de maîtrise ou cadres. Les salaires indiqués dans les grilles ci-dessous concernent les contrats à 35 heures par semaine. On remarquera ainsi qu'un agent de maîtrise à temps plein au coefficient 250 touchera au minimum 1 750 euros brut par mois tandis qu'un employé sera rémunéré au Smiclorsqu'il sera au coefficient 120..
Voici les grilles de salaire instaurées par la convention collective du bricolage en fonction du poste occupé :

Employés :

CoefficientsRémunérations mensuelles brutes en euros
1201 466
140
150
160
1 475
1 490
1 500
190
200
1 505
1 560

Agents de maîtrise :

CoefficientsRémunérations mensuelles brutes en euros
2201 675
2501 750
2801 832

Cadres :

CoefficientsRémunérations mensuelles brutes en euros
3202 322
4002 426
5002 709
6002 916

Les congés payés dans le bricolage

Les congés payés dans des magasins de bricolage comme Leroy Merlin sont de cinq semaines minimum par an. Ces congés peuvent être allongés avec les RTT, les congés exceptionnels et le temps de dépassement horaire en fonction des entreprises. Les absences d'un salarié non considérées comme temps de travail effectif entraînent une réduction des congés payés proportionnelle.

Les jours fériés dans le bricolage

La convention collective du bricolage prévoit que tout salarié travaillant un jour férié bénéficie d'un temps de repos payé d'une durée égale au temps travaillé le jour férié. En fonction de l'entreprise, il est également possible d'obtenir une majoration de 100 % du taux horaire sur les heures effectuées ce même jour. Travailler un jour férié dans un magasin de bricolage se fait par ailleurs sur la base du volontariat.

Le congé de déménagement dans le bricolage

La convention collective du bricolage vente au détail et en libre-service ne prévoit pas de congé exceptionnel en cas de déménagement. L'entreprise peut toutefois décider d'accorder cette faveur en fonction de la situation du salarié.

La prime d'ancienneté dans le bricolage

La convention collective du bricolage vente au détail et en libre-service ne prévoit pas de prime d'ancienneté pour les salariés travaillant dans les magasins de bricolage. Il arrive cependant régulièrement qu'une prime d'ancienneté ait été négociée puis mise en place dans les entreprises.

Le pacs dans le bricolage

Un salarié peut bénéficier d'une autorisation d'absence payée par l'employeur et non déductible de ses congés dans le cas d'un événement exceptionnel. En cas de PACS, la convention collective ne prévoit pas de congés. Le salarié devra alors les négocier avec son entreprise. En cas de mariage, par contre, le salarié travaillant dans l'entreprise depuis moins d'un an pourra bénéficier de quatre jours de congé. Ce chiffre est relevé à six pour les salariés disposant d'une ancienneté supérieure à un an.

La démission dans le bricolage

Le salarié qui démissionne est tenu de respecter un préavis d'un mois pour les employés en CDD. Ce délai peut aller jusqu'à deux mois pour les cadres et les agents de maîtrise. Dans tous les cas, la démission doit être officialisée par une lettre recommandée avec accusé de réception. C'est la date inscrite sur le courrier qui fera office de point de départ du préavis. En cas de non-respect du préavis, l'employeur peut demander au salarié un dédommagement pour rupture brusque du contrat de travail. Soulignons également que les salariés en CDI sont vivement conseillé de rédiger au préalable une lettre de démission pour le CDI (le JDN a également conçu un modèle de lettre de démission pour les CDD). Les salariés en CDI peuvent aussi quitter leur entreprise en ayant recours à la rupture conventionnelle.

L'indemnité de licenciement dans le bricolage

Sauf faute lourde ou faute grave, la convention collective du bricolage prévoit des indemnités de licenciement. Ces dernières sont versées à tous les employés ayant au minimum un an d'ancienneté au jour du départ de l'entreprise. Cette indemnité est égale à 2 % du total des salaires bruts des douze derniers mois par année de présence. Un salarié présent dans l'entreprise depuis cinq ans et touchant 25 000 euros bruts par an touchera un minimum de 2 500 euros d'indemnité de licenciement.

Convention collective bricolage vente au détail et en libre-service gratuite

Vous pouvez retrouver gratuitement l'intégralité du texte de la convention collective bricolage vente au détail et en libre-service à cette adresse.

Conventions collectives