Création d'entreprise : les charges à prévoir

Le fonctionnement d'une entreprise implique des charges fixes que le créateur ne doit surtout pas omettre.

Sarl, Sas, Eurl. De plus en plus, les français ont le virus de entrepreneuriat. Parmi les neo-entrepreneurs, une question se pose fréquemment: Un euro pour créer une entreprise, c'est possible ? Impossible, certains coûts sont incompressibles. Il faut les prendre en compte dès le début de votre projet et la définition de la raison sociale. Ainsi, vous devez évaluer le coût de votre projet en y incluant :

- l'achat du fonds, du pas-de-porte ou du bâtiment, ou la location de locaux (notamment dans le cas d'un bail commercial)
- l'aménagement de vos locaux ou bureaux
- l'achat du matériel nécessaire, du stock de départ.

Il faut également évaluer le coût de fonctionnement quotidien de votre entreprise. Un quotidien qui a un coût. L'une des grandes problématiques du créateur est précisément la gestion de la trésorerie. Et une mauvaise gestion risque de détériorer vos relations avec votre banquier, vous faire courir le risque de gagner moins que le Smic, voire de mettre en péril votre entreprise. Ainsi, n'oubliez pas de prendre en compte :

- les frais d'électricité, de connexion internet, de téléphone... ;
- le loyer
- les assurances
- l'entretien des locaux
- les salaires et les charges sociales (notamment les charges patronales)
- les charges fiscales

  • les frais d'inscription au registre du commerce
  • les diverses charges financières, comme le remboursement des emprunts.
  • le paiement éventuel de tickets restaurant aux salariés

    Sachez que vous pouvez néanmoins, sous certaines conditions, être exonéré de charges sociales. Si vous demeurez salarié et que vous créez votre entreprise, vous pouvez également être exonéré la première année.

    Le loyer pour un local n'est pas, quant à lui, une charge systématique : il est tout à fait possible, dans un premier temps de domicilier l'entreprise chez vous. Si vous êtes locataire, vérifiez quand même que votre bail vous l'autorise.

    Enfin, il vous faudra prendre en compte les charges variables, c'est-à-dire le montant des dépenses découlant automatiquement du niveau des ventes, par exemple les matières premières, les transports ou les commissions.

    << Les créations d'entreprises en France

Création d'entreprise

Annonces Google